LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles

Il faut sauver le Versailles vosgien

Bernard Hasquenoph |

Louvre pour tous | 28/10/2009 | 23:17 |



JPG - 64.5 ko
Le château, état actuel © DR

28 oct. 2009 | ALLONS À L’ESSENTIEL en laissant la parole aux Amis du château de Saulxures-sur-Moselotte, situé dans les Vosges près d’Epinal, à l’initiative d’une pétition pour empêcher la démolition programmée de cet édifice inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1984. Il est encore temps de le sauver et que Frédéric Mitterrand, le ministère de la Culture et les autorités compétentes prennent le dossier en main :

"Il était surnommé le Versailles vosgien ou le petit Versailles. Mais aujourd’hui, le château de Saulxures-sur-Moselotte, construit sous le Second Empire de 1854 à 1861 sur les plans de l’architecte Charles Perron, est menacé de démolition. En effet, son propriétaire privé a dû se résoudre à l’abandonnner depuis les années 70. Un projet prévoit d’en récupérer seulement les pierres et les statues pour les installer dans une commune voisine ou beaucoup plus loin : en Allemagne ou aux Etats-Unis !

Commandé par la veuve d’un riche industriel, ce château est pourtant un formidable témoignage de l’âge d’or de l’industrie textile. Il n’a rien à envier à ceux des maîtres de forge de la Lorraine du Nord, tant par ses dimensions, son architecture et sa décoration. Parquet en marqueterie, larges cheminées en marbre de carrare, escaliers somptueux, plafonds peints par Félix Haffner, sculptures multiples, tapisseries monumentales, rien n’avait été trop beau pour la construction de cet édifice de style Louis XV, réalisé par les plus grands artistes de l’époque. Les grilles, oeuvres de Desforges, Brochon et des frères Festugières étaient les copies de celles de la place Stanislas à Nancy. Mieux, elles s’ouvraient sur un perron flanqué de quatre splendides cariatides, immortalisant les quatre saisons, oeuvres du sculpteur Georges Clère, un des décorateurs du nouveau Louvre de Napoléon III. C’est la maison Jeanselme Père et Fils, fournisseur du mobilier de la Couronne sous Louis Philippe et Napoléon III, qui meubla le château. A l’origine, deux grandes verrières reliaient le bâtiment principal aux deux dépendances. Un ravissement pour les yeux. C’est pour cela que la revue « l’Illustration » lui a consacré à l’époque plusieurs articles avec des gravures de l’intérieur.

Transmis aux générations suivantes, le château a finalement été abandonné en 1972. Il y a bien eu quelques projets de reprise mais aucun n’a abouti. Naturellement, la pluie et le froid ont réalisé leur sale besogne. Toiture et plafonds se sont écroulés mais il subsisite le gros oeuvre en très bon état avec son soubassement en blocs de granit énormes, ses parements en grès et ses nombreuses sculptures.

Depuis 1984, le château est inscrit à l’inventaire des monuments historiques et non pas classé. Cependant, depuis lors, il n’a pas cessé de se dégrader. Car l’édifice n’étant pas classé, l’Etat ne peut pas imposer d’y entreprendre des travaux. Et pourtant, les prototypes des cariatides en plâtre sont conservés au Louvre. Dans les Vosges, on n’a pas réussi à préserver les originaux...

Mais il est impensable de démonter ce chef d’oeuvre d’architecture surtout dans une région très pauvre en batisses de ce style. Il faut absolument le sauver en sollicitant les communes de la vallée, les structures départementale et régionale ainsi que l’Etat. Ce sera coûteux mais combien ont coûté la réfection des églises et autres ronds points et déviations routières. Par ailleurs, cent millions d’€uros sont bien investis dans le château de Lunéville.

Ce patrimoine inestimable ne doit pas être perdu. Par respect pour les ouvriers qui ont payé de leur sueur sa construction. Par respect pour tous les tailleurs de pierres qui ont façonné les pierres. Par respect pour Jean-Thiébaut Géhin, personnage emblématique de l’industrialisation de la vallée de la Moselotte, né en 1796 à Ventron, qui ouvrit en 1825 à Saulxures-sur-Moselotte la première filature mécanique à moteur hydraulique de l’arrondissement de Remiremont avant de disparaître prématurément à 46 ans, après avoir été maire et conseil général du canton durant ses 12 dernières années. Et par respect pour sa veuve, Elisabeth Géhin, qui a dépensé près de 2 000 000 de F. de l’époque pour ce château alors qu’en 1861, ses deux filatures avaient une valeur de 1 150 000 F. et les deux tissages une valeur de 501 000 F. De plus, à sa mort en 1876, la veuve Géhin légua à la commune 150 000 F. pour la création d’un hôpital et 200 000 F. pour la reconstruction de l’église paroissiale. Sa mémoire mérite beaucoup mieux que la destruction pure et simple de ce château."

POUR SIGNER LA PÉTITION : CLIQUEZ ICI

LES AMIS DU CHÂTEAU DE SAULXURES-SUR-MOSELOTTE

PDF - 721.2 ko
Cliquez sur l’image

Chez Alain Berthelot
88290 Saulxures-sur-Moselotte
Cette association a pour but de sensibiliser le propriétaire, les habitants et les pouvoirs publics sur la valeur historique, culturelle et artistique du château de Saulxures-sur-Moselotte et de développer, en liaison avec les pouvoirs publics, toutes actions susceptibles de favoriser la valorisation ou la sauvegarde de ce patrimoine inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1984.

 :: ÉTAT ACTUEL DU CHÂTEAU ::

Chateau de Saulxures par michellcrea

D’AUTRES VIDÉOS SUR LOUVREPOURTOUS TV

:: Bernard Hasquenoph |

:: Louvre pour tous | 28/10/2009 | 23:17 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



Articles parus dans VOSGES MATIN et reproduits sur le blog Histoire et Patrimoine bleurvillois



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN

DANS LA MÊME RUBRIQUE

24.04.2014 | Ahae, mécène de Versailles, derrière le scandale du naufrage en Corée du Sud

29.08.2013 | Ahae à Versailles, le privilège de l’argent

11.04.2012 | <h6>Grandes eaux, 2010 ©BH</h6>Rien ne s’arrange au Château de Versailles

20.02.2012 | <h6>C.Pégard à la conférence ©BH</h6>Tout ce que Catherine Pégard n’a pas dit sur Versailles

5.11.2011 | <h6>Versailles | 07.08 ©BH</h6>Accueil du public, le chaos de Versailles

4.09.2011 | Versailles adore Dior mais sans John Galliano

2.03.2011 | Versailles, hall pour bric-à-brac crypto-monarchiste

15.12.2010 | 10% de visiteurs de plus à Versailles ! Qui dit mieux ?

31.05.2010 | <h6>© DR</h6>Un squelette dans les jardins de Versailles

31.05.2010 | <h6>À Versailles © BH</h6>Versailles une fréquentation gonflée à l’hélium

21.05.2010 | <h6>© DR</h6>Christophe Tardieu écrivain, de Versailles à Hadopi

3.05.2010 | <h6>PARIS MATCH n°3177 | 08.04.10 © DR</h6>Jean-Jacques Aillagon censure son propre blog

22.04.2010 | Les Grandes Eaux de Versailles ont explosé en dix ans

17.04.2010 | <h6>© Louvrepourtous</h6>La dangereuse multiplication des Grandes Eaux de Versailles

13.04.2010 | <h6>© Louvrepourtous</h6>SUD Culture siège au Château de Versailles

1er.04.2010 | <h6>© DR</h6>Stéphane Bern nommé à la tête du Château de Versailles

15.02.2010 | <h6>© Louvrepourtous</h6>Versailles photographié, une exposition tunnel

7.02.2010 | <h6>Dvd « Monsieur frère du Roi » © DR</h6>Monsieur en gay star du neuf deux

2.02.2010 | <h6>Château de Versailles, avril 2009 © Louvre pour tous</h6>Louis XIV à Versailles, attraction foraine

20.09.2009 | <h6>Monsieur, Ecole Pierre Mignard © DR</h6>Versailles Gay Grand Siècle, nouvelle visite


2.07.2009 | <h6>Photomontage Louvrepourtous © DR</h6>Allô Versailles ?
Ici Poitiers


17.06.2009 | <h6>Monsieur, Ecole Pierre Mignard © DR</h6> Visite guidée dans le Versailles Gay Grand Siècle
8.06.2009 | <h6>© DR</h6>Le Bal de Versailles interdit de château


7.04.2009 | <h6>Château de Versailles, avril 2009 © Louvre pour tous</h6>Le château de Versailles vous tire le portrait
26.01.2009 | Expositions 2009 au château de Versailles
25.01.2009 | <h6>Conférence de presse de JJ Aillagon<br>© Louvre pour tous</h6>Versailles 2009, année politique


14.01.2009 | Aillagon fait blog depuis Versailles


6.01.2009 | <h6>Monsieur, Ecole Pierre Mignard © DR</h6>A Versailles, le frère très gay de Louis XIV


26.08.2008 | <h6>Grille Royale toute neuve<br>© Louvre pour tous</h6>Grille en stuc pour un Versailles en toc


15.07.2008 | <h6>Boutique du Château de Versailles<br>© Louvre pour tous</h6>Démocratiser Versailles, disent-ils


6.07.2008 | <h6>Sur les grilles du Château de Versailles<br>© Louvre pour tous</h6>Karl Lagerfeld épingle Versailles
24.03.2008 | <h6>Le Grand Trianon © Louvre pour tous</h6>Survivre à Versailles





UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]