LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Musée du Louvre

Le Louvre consent un prêt à Saint-Lô

7.06.2008 |

JPG - 8.9 ko
« Vue de la ville de Saint-Lô », Corot © DR

07.06.08 | COCASSE, LA NOUVELLE L’EST certainement, au regard des gigantesques opérations d’export que mène le Musée du Louvre aux quatre coins du monde : 274 œuvres prêtées pendant 5 mois à Québec, 150 de un à trois ans à Atlanta aux USA, on ne parle même pas du projet Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, qui a fait coulé tant d’encre.

Le quotidien régional OUEST FRANCE [1] nous apprend que le musée des Beaux-Arts de la ville de Saint-Lô, en Normandie, a négocié d’arrache-pied avec le Louvre durant deux ans, pour pouvoir exposer dans ses murs, pour une durée de six mois, un tableau de Jean-Baptiste Corot appartenant au musée national représentant… une « Vue de la ville de Saint-Lô ».

Cet unique prêt, important comme on l’imagine pour cette ville normande où le célèbre peintre de paysages aimait à passer ses vacances au XIXème siècle, est un investissement lourd pour les finances d’un musée municipal puisque les frais d’assurance s’élèveront à 2500€. Comme l’usage ancien le veut, « pour leur éviter un trou dans leur collection » selon Jean-Luc Dufresnes son conservateur, en contrepartie, le musée lotois s’est lui-même dépossédé au profit du musée parisien d’un autre Corot.

Après tant d’opiniatreté, le maire François Digard a eu beau jeu de plaisanter lors de la présentation officielle du tableau prêté : « On espère bien que le conservateur du musée du Louvre l’oubliera chez nous ». Après tout, pourquoi pas un dépôt permanent ?


Musée des Beaux-Arts et d’Histoire de la Ville de Saint-Lô
Place du Champ de Mars
Ouvert du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h.
Tableau de Corot visible jusqu’en décembre 2008
Tel. 02 33 72 52 55.

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

VOS COMMENTAIRES

26.01.2017 | gracchus |

je suis né à Versailles,étant jeune nous jouions dans le hameau de la Reine ouvert GRATUITEMENT toute l’année.... c’est lamentable d’etre obligé de payer pour accéder à ce site.

14.08.2016 | foy |

Vrai le prix est decevant et les heures d ouverture encore plus

1er.02.2014 | Francis |

La ferme du hameau de la Reine, c’était l’endroit où les petits citadins pouvaient voir en vrai leur premières vaches, cochons, anes, canards et poules. C’est devenu une machine à fric, dont l’entrée est plus chère que le Louvre, et qui n’est meme pas gratuit le premier dimanche du mois.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.


NOTES

[1] « La « vue de Saint-Lô » rendue à ses habitants » par Virginie Énée, OUEST FRANCE | 06.06.08.


RECHERCHER DANS TOUT LE SITE
Version imprimable de cet article Version imprimable
SUR LE MÊME SUJET

piedlouvrepourtous
contact presse i credits i mentions legales
Copyright © Louvre pour tous 2008/2014 Tous droits réservés