LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Politiques > Ministère de la Culture

Composition du cabinet d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture

Louvre pour tous | 11/12/2012 | 19:30 | 1 commentaire



JPG - 19.4 ko
Ministère de la Culture © Louvrepourtous

12.06.12, actualisé le 29.06.13 | MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION - Composition du cabinet d’Aurélie Filippetti, nommée le 16 mai 2012 ministre de la Culture et de la Communication. A ses débuts, il était plus resserré que le premier cabinet de Frédéric Mitterrand, son prédécesseur. Par ailleurs, David KESSLER (directeur du magazine Les Inrockuptibles et du site Huffington Post France) et Régine HATCHONDO (directrice des Affaires culturelles de la Ville de Paris) (succédant à Denis BERTHOMIER, ex-administrateur du Château de Versailles, dans le cabinet de Jean-Marc Ayrault) ont chacun été nommés conseillers Culture, respectivement du Président de la République François Hollande et du Premier ministre, Manuel Valls.

CABINET D’AURÉLIE FILIPPETTI, MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
(Entre parenthèses, précédentes fonctions connues des intéressés)

- Directeur de cabinet : Martin Ajdari (ex-secrétaire général de France Télévisions, directeur général délégué de Radio France, directeur adjoint de l’Opéra de Paris) à compter du 26 mai 2014, en remplacement de Laurence ENGEL (énarque, directrice depuis 2008 des Affaires culturelles de la Ville de Paris, conseillère technique chargée de l’audiovisuel auprès de Catherine Tasca, ministre de la Culture en 2000, épouse d’Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande) nommée par arrêté du 17 mai 2012

- Chef de cabinet : Marie AUBERT, (administratrice civile hors classe, chef du bureau de la gestion du corps préfectoral et des administrateurs civils dépendant du ministère de l’Intérieur), nommée par arrêté du 18 mai 2012

- Chef adjoint de cabinet : Alexandre TIPHAGNE, (collaborateur parlementaire d’Aurélie Filippetti depuis 2011), nommé à compter du 1er janvier 2013 par arrêté du 6 décembre 2012. Puis, nommé en sus, conseiller technique en charge du livre le 22 février 2013.

Nommés par arrêté du 6 juin 2012 paru au Journal Officiel n°0135 du 12 juin 2012, complété par arrêté du 21 juin 2012 paru au Journal Officiel n°0148 du 27 juin 2012 (sauf exceptions) :

- Directeur adjoint du cabinet, en charge de la presse, du numérique et de l’enseignement supérieur : Gilles LE BLANC (économiste) Décédé brutalement en janvier 2013

- Conseiller spécial : Arrêté du 6 décembre 2012 portant cessation de fonctions au cabinet de la ministre Alain VAN DER MALIÈRE (nommé le 21 juin) (directeur adjoint au cabinet de Catherine Tasca, ministre de la Culture entre 2000 et 2002, puis directeur de la DRAC Midi-Pyrénées, en 2004 directeur-général adjoint chargé des secteurs culture, sport, loisirs, cadre de vie et environnement au Conseil Régional de Bretagne).

- Conseillère en charge de l’éducation artistique et culturelle et des territoires : Corinne POULAIN (directrice de la culture au Conseil général du Val de Marne depuis 2007, thèse de doctorat en Ethnologie Européenne sur les processus d’acculturation, membre-fondateur de l’association des directeurs de la culture de la Région Ile de France (ASDAC), titulaire du master en management public, enseigne à Sciences Po le management dans le secteur culturel) par arrêté du 19 juin 2013 paru au Journal Officiel n°0149 du 29 juin 2013

- Ex-Conseillère en charge de l’éducation artistique, des territoires, de la langue française et des langues de France, du livre et de la lecture : Véronique CHATENAY-DOLTO (énarque, carrière au ministère de la Culture, directrice adjointe à la Direction du livre et de la lecture, directrice de la DRAC Haute-Normandie puis Nord - Pas-de-Calais). Fin de fonction de conseillère en charge de la langue française et des langues de France, du livre et de la lecture le 22 février 2013. Fin de fonction de conseillère en charge de l’éducation artistique, des territoires le 22 mai 2013 à compter du 1er juin 2013, pour devenir directrice régionale des affaires culturelles d’Île-de-France.

- Conseiller en charge des affaires sociales : Daniel GUÉRIN, remplacé par Alexandre Ruf par arrêté du 6 janvier 2013

- Conseillère en charge des affaires budgétaires : Hélène ORAIN (administratrice civile, chef du bureau des ressources humaines du ministère de la Culture). Quitte ses fonctions le 1er mars 2013

- Conseillère en charge des arts plastiques, de l’architecture, du design et de la mode : Romane SARFATI (directrice de galerie, directrice du cabinet de l’adjointe au maire de Paris chargée du patrimoine, directrice de la Culture au conseil général de l’Essonne, fondatrice et la directrice de l’agence de production culturelle Uah^ )

- Conseiller en charge du patrimoine (archéologie, archives, inventaire général, monuments historiques et espaces protégés, musées) : Philippe BARBAT (archiviste-paléographe, maître des requêtes au Conseil d’Etat, adjoint au directeur chargé des Archives de France)

- Conseiller en charge de la diplomatie et des affaires européennes : Charles MALINAS (conseiller culturel à l’Ambassade de France à Berlin)

- Conseiller en charge du spectacle (théâtre, musique, danse, arts de la rue, cirque) : Laurent DRÉANO (directeur général adjoint des services de la ville de Lille, chargé de la culture)

- Conseiller en charge de l’audiovisuel et du cinéma : Kim PHAM (énarque, divers cabinets ministériels, directeur financier et juridique du Centre national du cinéma, secrétaire général de France 5, directeur général adjoint en charge de la gestion et de l’organisation de France Télévisions depuis 2007)

- Conseillère technique en charge du cinéma : Sophie CAZES (nommée le 21 juin) (depuis 2003 directrice financière et juridique de La Cinémathèque française)

- Conseiller pour la communication et les relations avec la presse : Franck CHAUMONT (nommé le 6 juin) (responsable de la communication du mouvement « Ni putes ni soumises » entre 2003-2007, puis attaché de presse et le collaborateur parlementaire d’Aurélie Filippetti) remplacé par Arthur Toscan du Plantier (nommé le 28 février 2014

- Conseiller parlementaire : Nicolas FÉAU (nommé le 6 juin) ( titulaire d’un master 2 de droit public , collaborateur parlementaire d’Aurélie Filippetti depuis 2007)

:: Louvre pour tous | 11/12/2012 | 19:30 | 1 commentaire

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

VOS COMMENTAIRES

vincent500, le 22/06/2012, à 14:45 |

Qui n’a pas rêvé de travailler au Ministère de la Culture, rue de Valois ? Ambiance conviviale, lieu de rencontres enrichissantes où on croise des plasticiens, des conservateurs du patrimoine, des restaurateurs, des diplomates, des cinéastes, des littéraires, des gens du théâtre, etc, donc à priori un Ministère où le débat et les échanges sont fructueux, constructifs puisque les fonctionnaires et les contractuels qui y travaillent ont une longue expérience de la politique culturelle développée depuis 50 ans et ont dû s’adapter aux différents ministres qui se sont succédé rue de Valois. Mais quand on examine à la loupe les profils des membres qui composent le cabinet du ministre en exercice ou même les CV des directeurs de l’administration centrale , on se rend vite compte du caractère endogène du mode de recrutement => 90% sont des énarques, IEP, presque tous ont fait une ESC (HEC ou ESSEC ou polythechnique) ou bien sont déjà lauréats des concours du patrimoine (conservateur)

Si gérer un Ministère sur le plan administratif requiert évidemment la collaboration de gens expérimentés, rompus à l’exercice du pouvoir et des techniques pointues de gestion en administration centrale, pourquoi ne pas donner leur chance à des gens (au chomage) venus d’autres horizons qui ont eux aussi une formation culturelle (Maitrise, DEA Hist de l’art, école du louvre, autres ), une réflexion intellectuelle différente, des projets pour le développement des directions du ministère (patrimoine, architecture, musée, cinéma, arts plastiques...) et qui pourraient travailler en symbiose avec les collaborateurs les plus proches du Ministre ? Les grandes écoles et les concours administratifs (élitistes et pour la plupart infaisables...) ne doivent pas constituer des freins ou barrières empêchant ainsi tout autre diplomé de l’enseignement supérieur d’accéder à des postes de responsabilité enrichissants et variés où ils pourraient mettre à profit toutes leurs compétences au service de la Culture au sens large. Il semble que depuis 10 ans, rien n’ait changé (j’en suis à 12 candidatures) , puisque le nouveau Ministre Aurélie FILIPPETTI poursuit cette politique de recrutement -très- élitiste en réservant les postes importants de l’administration centrale de la Culture à des hauts fonctionnaires parisiens (quasiment tous énarques) , ce qui prive la Culture de talents qui ne demandent qu’à oeuvrer au service de l’Etat.... et cela va continuer => Philippe BELAVAL qui était directeur général des patrimoines a démissionné le 11/06/2012, on est sûr que A. FILIPPETTI va mettre à sa place encore un énarque ou débaucher un vieux directeur de musée pour assurer le poste de la DGP. (dommage)

Est-ce que le temps n’est pas venu de repenser l’organigramme et les modes de recrutements des membres du personnel de la Culture, pour donner une chance aux plus défavorisés de la province qui n’ont pas l’opportunité d’avoir des réseaux parisiens et politiques pour pouvoir s’épanouir dans ce domaine culturel si « fermé » et pourtant si passionnant ?...


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.


NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable



SOUTENEZ NOTRE DÉVELOPPEMENT LOUVRE POUR TOUS AGRÉÉ J'AIME L'INFO
EN LIEN


UNE CITATION, DES CITATIONS
« Pour les expositions à la gloire d’un parfum, d’un bijoutier ou d’un marchand de sacs, je suis désolé, il faudra aller voir ailleurs. » Alain Seban, président du Centre Pompidou, voeux au personnel | 21.01.14
d'autres citations [...]
piedlouvrepourtous
contact presse i credits i mentions legales
Copyright © Louvre pour tous 2008/2014 Tous droits réservés