LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Politiques > Ministère de la Culture

Grève au ministère de la Culture

24.02.2008 |

JPG - 19 ko
Musée du Louvre © Louvre pour tous

24.02.2008 | JEUDI DERNIER, 21 février, l’interyndicale [1] des personnels du ministère de la Culture appelait à la grève pour protester contre la réforme RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) voulue par le gouvernement, « porteuse de dislocation du ministère de la Culture et de profonds reculs sociaux » selon elle. Ce projet aurait notamment de lourdes conséquences sur l’organisation des musées.

L’intersyndicale demande son retrait pur et simple, dénoncant « une politique d’externalisation, de filialisation et à la remise en cause du statut des personnels ». Pour la ministre, Christine Albanel, la RGPP vise à « améliorer la qualité du service rendu au public (...) tout en rationalisant les dépenses publiques », extrait d’une lettre adressée à l’ensemble du personnel quelques jours avant la grève pour rassurer - ce qui visiblement n’a pas suffi à calmer le jeu.

Plusieurs musées nationaux et établissements ont été fortement perturbés, voire fermés, dans la journée : Le Louvre, Versailles (gratuit dans la matinée), Fontainebleau, Compiègne, Orsay, Pompidou, la BPI, St Germain, Picasso, Cluny, l’Orangerie, Adrien Dubouché, Malmaison, St Cloud, Ecouen, Bonaparte, Pau, Magnin, Brou, les Services des administrations centrales, la DMF, la RMN, la BNF, les Archives Nationales, l’Inrap.

Un rassemblement s’est tenu sous les fenêtres du ministère de la Culture, rue de Valois, à Paris, réunissant près de mille salariés « conservateurs, archéologues, bibliothécaires, techniciens ou administratifs des musées et des établissements culturels » selon l’AFP.

Les syndicats qui ont été reçus par Christophe Tardieu, directeur adjoint du cabinet de la ministre, en sont ressortis déçus et appellent à de nouveaux mouvements prochainement sur fond de rumeurs persistantes de l’éviction de Christine Albanel du gouvernement après les élections municipales.

Ils espèrent une généralisation du mouvement de protestation à toute la Fonction publique, la RGPP devant s’appliquer à tous les ministères.

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur

RETOUR HAUT DE PAGE

VOS COMMENTAIRES

26.01.2017 | gracchus |

je suis né à Versailles,étant jeune nous jouions dans le hameau de la Reine ouvert GRATUITEMENT toute l’année.... c’est lamentable d’etre obligé de payer pour accéder à ce site.

14.08.2016 | foy |

Vrai le prix est decevant et les heures d ouverture encore plus

1er.02.2014 | Francis |

La ferme du hameau de la Reine, c’était l’endroit où les petits citadins pouvaient voir en vrai leur premières vaches, cochons, anes, canards et poules. C’est devenu une machine à fric, dont l’entrée est plus chère que le Louvre, et qui n’est meme pas gratuit le premier dimanche du mois.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.


NOTES

[1] CGT-Culture, CFDT-Culture, CFTC-Culture, SNAC FSU, SNAC-FO, SUD-Culture, UNSA-Culture


RECHERCHER DANS TOUT LE SITE
Version imprimable de cet article Version imprimable
SUR LE MÊME SUJET

piedlouvrepourtous
contact presse i credits i mentions legales
Copyright © Louvre pour tous 2008/2014 Tous droits réservés