LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles > Jardins de Versailles

Jardins de Versailles payants, les visiteurs protestent

Louvre pour tous | 16/04/2009 | 09:41 | 1 commentaire


Les jardins de Versailles et de Trianon deviennent peu à peu payants et de moins en moins accessibles en journée. Les visiteurs revendiquent et protestent...

Jean-Jacques Aillagon a publié sur son blog une partie du mail qu’il nous a envoyé il y a quelques jours en réaction à notre pétition pour la liberté d’accès aux jardins de Versailles. En résumé, il juge notre position démagogique, désinvolte et irresponsable. Bigre ! Il est bien sûr dans notre intention de lui répondre sur le fond. Mais, petite réflexion à chaud, que ne doit-il penser du président de la République qui préconisa, durant sa campagne, la gratuité pour tous dans tous les musées et monuments nationaux !
Bernard Hasquenoph, 23.04.09
Vous pouvez réagir à son argumentaire et lui répondre ici, vu que, contrairement à son habitude, il a désactivé la possibilité de poster des commentaires…
JPG - 9.6 ko
Au Grand Trianon © Louvre pour tous

16.04.09 | Messages de protestation reçus à l’occasion de la pétition pour l’accès libre aux jardins de Versailles et de Trianon. Page réactualisée en permanence :

- « Le désir de protéger le patrimoine d’usages intempestifs », l’expression est employée deux fois dans le blog de M. Aillagon. J’aimerais écrire dans la marge Précisez à la manière des correcteurs de copie de français. Voisin du château depuis hélas tant d’années (par dizaines), je n’ai point constaté d’usages intempestifs :: Jean Coupu, Association de défense du quartier Notre Dame à Versailles
- Ces jardins, historiques et tellement particuliers, à proximité de Paris, sont des supports irremplaçables et incontournables d’éducation et formation de tous les publics (étudiants, adultes, professionels...). Y compris à ce titre ils devraient (re-) devenir gratuits :: Paul-Robert
- Liberté d’accés aux jardins :: Laurence
- Etant enfant je me promenais dans le parc et les jardins du chateau de Versailles en famille habitant Paris. Il n’était pas en bon état mais nous faisions un tour dans les siècles précédents. A l’heure actuelle, étant à Versailles depuis 25 ans, nous ne pouvons plus faire apprécier à nos petits enfants cet endroit chargé d’histoire qui appartient à tous. Les enfants peuvent y entrer sans payer mais les adultes doivent tous prendre une carte à 20 € pour l’année, ou payer 8 € à 1O € pour voir les animaux du hameau de Marie Antoinette. Beaucoup de famille ne peuvent pas surtout en periode de crise y aller. Ce n’est pas le moment de faire cela. Les gens n’ont plus les moyens de payer des activites extra scolaire et le parc reste encore un des seuls endroit accessible à tous !!!! :: Odile
- A quand le Luxembourg, le jarding des Plantes, le parc Monceau, tous payants ? Passer de tout gratuit à 25 euros le forfait 1 journée, bonjour la baisse du pouvoir d’achat !! :: Francis
- L’accès à la culture n’est il pas une base fondamentale de la formation du citoyen ? Notre République s’est construite aussi avec cette ambition ! Comment ne pas penser que l’accés à ce joyau de l’humanité et à notre histoire doit devenir uniquement une vache à lait. A mon sens, les français doivent pourvoir garder accès au symbole de l’ancien régime aboli ! :: Carlos
- J’ai passé toute mon enfance à Versailles et le parc était gratuit tous les jours... L’argent mène le monde ! :: Chantal
- Compte tenu des impôts locaux que nous payons c’est inadmissible que nous n’ayons plus l’accès gratuit au parc - nous avons déja eu comme privilège de devoir payer les parcs mètres même en se garant très loin du centre commercial et de la gare - comme ça nous n’irons plus ni faire nos courses dans Versailles ni nous aérer au Parc - il n y aura plus que les touristes pour faire l’animation :: Annick
[Nous signalons à Annick que, pour l’instant seuls les jardins du Petit et du Grand Trianon sont payants, et les jardins près du château ainsi que le Bassin de Neptune durant les Grandes Eaux ]
- L’entretien a un prix mais il est nettement moins élevé que celui de l’ignorance et de l’inculture :: Pascal
- Je demande l’accès libre au domaine de Marie-Antoinette et surtout dès le matin, tout comme le reste du parc du château de Versailles :: Hélène
- Nous avons pris hier notre abonnement d’un an, soit 60 euros pour mon mari et moi-même ! Il est inadmissible d’avoir à payer désormais un droit d’entrée. A quand le parc de Saint-Germain payant ? Les Tuileries ? Le Luxembourg ? :: Stéphanie
- Je suis étudiante, et dès que les beaux jours reviennent, j’ai pour habitude de reviser dans les jardins du château, ce qui est fort agréable. Je trouve cette mesure totalement ridicule, voir dangereuse, bientôt les versaillais n’auront même plus accès aux jardins dans leur propre ville ! C’est scandaleux !
- Le parc ressemble à un parc d’attractions, rendez nous les matins libres ! :: Anne
- Depuis la Révolution, le château de Versailles est propriété de la Nation, qu’on rende aux citoyens français ce qui leur appartient et les endroits où je me promenais lorsque j’étais enfant :: François
- Depuis la Révolution le Chateau de Versailles est propriété de la Nation qu’on rende aux citoyens français ce qui leur appartient et les endroits ou je me promenais lorsque j’étais enfant :: François
- Les versaillais vont devoir prendre la voiture pour se promener ailleurs :: Annick
- Nous marchons dans le parc plusieurs fois par semaine et voyons la variété de nos itinéraires diminuer pour faire sans doute rentrer quelqu’argent dans les caisses de l’État alors qu’à la Lanterne il y a 4 fourgons avec 2 CRS dans chaque pour garder jour et nuit un hôte qui n’y va jamais ou presque : et c’est nous qui payons ! :: Jacques
- Dans quelque temps, après avoir chassé le peuple des jardins, les Présidents de France viendront installer leur cour à Versailles pour diriger la future monarchie constitutionnelle basée sur le fric et les affaires :: Paul
- Ah, ca ira , ca ira..... :: Eglantine
- Ce parc de nos aieux , ce jardin de mon enfance... alors dans cette societé tout doit se monnayer !!!!!! je dis haut et fort : NON , NON et NON :: Martine II
- J’ai vécu 48 ans à Versailles et m’y rends régulièrement. J’ai toujours pu profiter gratuitement de l’entrée aux jardins et parc. Ne soyons pas plus royaliste que le roi qui laissait libre l’accès de son parc aux citoyens ! :: Martine I
- A fond d’accord ; vive un parc du château libre :: Jacques
- Versaillais de souche depuis des générations, c’est avec effroi que je constate que ces jardins qui font le bonheur de tous se transforment en pompe à fric grâce à notre ministre Aillagon. La dictature du fric que nous impose M.Sarkozy ne passera pas. Luttons et ne nous laissons pas faire par un groupe d’opportunisres qui oublient l’Interêt Général !!!!! :: Alain  :: Ce que « l’ancien régime » ne faisait pas depuis la construction, le régime actuel l’a décidé et mis en oeuvre. Les Versaillais n’ont que le parc du château des Trianons pour se promener. Cette mesure est à rapprocher de l’annonce tonitruante de la gratuité dans les musées !! On se ne foutrait pas de nous par hasard ? Non, hein ? :: Sylvie  :: La culture ne doit pas être réservée à une élite :: Fanny
- Faut-il une révolution pour ce libre accès ? :: Pascale
- Versailles, son château, ses jardins, son parc sont en train de perdre depuis quelques années tout leur charme. Charme perdu du domaine Marie-Antoinette qui ressemble de plus en plus à un parc d’attraction. Et surtout, rendez ce territoire vierge de toute voiture, ce qui est le plus insupportable et dénature le site (patrimoine de l’UNESCO !?) : au pied du domaine Marie-Antoinette, au parc, au Grand Trianon, il n’est plus possible d’y échapper et il faut être sur le qui-vive (avec les enfants) pour ne pas se faire écraser. Laissez au moins un espace sans voitures, ni parking ! Après que nos politiques ont abandonné l’idée de journée en ville sans la voiture, la direction du domaine de Versailles est en train de le massacre :: Fabrice
- C’est une honte de faire payer l’accès aux jardins ! :: Fabien
- C’est inadmissible de faire payer en ces temps de crise. Etaprès ils se plaignent de la baisse de fréquentation des musées et autres monuments historiques ? :: Inès
- Aillagon, Harpagon ! :: Gilles
- 100% avec vous, je ne peux plus faire mon footing gratuitement, c’est une honte :: Sabine
- Il y a 24 ans, jeune adolescente, j’ai pu visiter pour la première fois le château de Versailles et ses somptueux jardins, en famille. A l’époque l’accès aux jardins était gratuit, mes parents n’auraient jamais pu se permettre de payer pour 5 personnes ( 2 adultes et 3 enfants). Aujourd’hui moi-même, mère de famille, je ne pourrai pas faire profiter ma famille de ce lieu si magique (en tout cas à l’époque) à cause des tarifs pratiqués. Laissez-nous découvrir et profiter gratuitement de ce patrimoine. Il ne doit pas être réservé à une seule élite. L’art et la culture doivent être accessible à chacun sans condition de classe sociale :: Karine
( Nous tenons à préciser à Karine que l’établissement public de Versailles est tout de même gratuit pour les enfants et maintenant pour les moins de 26 ans sur décision présidentielle)
- Enfin, je cherchais désespérément où trouver une association capable de réagir à aberration et suis bien sur totalement engagée à lutter contre cet état de fait. Ce n’est plus le parc de Versailles, mais une grosse machine à « fric » faite pour touristes d’un jour avec petit train, et voiturettes. Versailles « land » avec un bon porte-monnaie, tandis que les habitants ou les simples promeneurs ont droit aux « miettes » derrière les grilles pouvant à loisir observer de loin le hameau, le trianon et leurs parterres fleuris. A nous les moutons, et inlassablement les abords du canal. Pour ma part je préfère dorénavant aller à St Germain en Laye, à St Cloud, ou à Sceaux, pour ne pas sentir ce cloisonnement, et ce manque de liberté dans les parcours :: De Malezieu
- En plus faire payer le parc alors qu’il n’y a pas une seule fleur plantée actuellement est une arnaque pure et simple, de même que les grandes eaux qui n’ouvrent que par tout petits morceaux obligeant les promeneurs à se déplacer tous en même temps et je ne parle pas de l’arnaque qui consiste à faire payer le parc à partir de 9h alors que le premier jet d’eau s’allume à 11h ! merci M. Aillagon :: Denis
- Pourquoi ne pas avoir un accès gratuit à tous les Versaillais ??? :: Greg
- J’ai résidé près de Versailles où j’y ai toujours des amis et je trouve inadmissible de faire payer l’entrée des jardins. Faudra t-il voir ressurgir les piques et les fourches pour que le commun des mortels continuent à profiter de ces espaces du patrimoine national ? :: Patricia
- Je suis tellement attristée de ne plus pouvoir me promener dans le hameau, sûrement en plus à cause de cette mode sur Marie Antoinette dont l’histoire est complètement faussé pour plaire aux touristes émotifs. Moi qui voulais l’année dernière y emmener ma fille pour son premier anniversaire pour lui transmettre ma passion de Versailles, cela n’a pas été possible car 9 euros par personne ! Cela se passe de commentaires :: Alexandra
- C’est un honte, surtout en ces temps difficiles de crise. Ce sont une fois de plus les pauvres qui sont pénalisés :: Françoise
- Retour immédiat à la situation ante (accès gratuit) :: Michel
- Stupide de fermer l’accès à la Culture, ou tout simplement à la Passion de l’Histoire et du Patrimoine :: Angélique
- Il nous restait le Hameau, sa Ferme pour nos enfants et les jardins du Petit et du Grand Trianon pour pouvoir nous ressourcer ou tout simplement nous promener en famille. Le petit parc ne présentait déjà plus beaucoup d’intérêt depuis qu’ on y a créé des allées « autoroutières » en supprimant beaucoup de petites allées qui permettaient de cheminer d’ un bosquet à un autre. Aujoud’hui c’est déprimant d’emprunter ces grandes allées. A quand le Grand Parc payant ? :: Michel
- Mail à M. Aillagon

Frédéric Taddeï - Vous venez d’arrêter la gratuité qui touchait le Hameau de la Reine à Versailles ? Jean-Jacques Aillagon - Ah non, Versailles n’a jamais été gratuit.
Sur le plateau de « Ce soir ou jamais » FR3 | 17.11.08

Monsieur Aillagon, je suis désolée de vous contredire mais les jardins de Versailles ont toujours été gratuits ! Dans la semaine, combien de retraités et de jeunes mamans ont pu profiter des magnifiques parterres fleuris de monsieur Baraton au Grand Trianon ! Après la grande tempête de 1999, nous nous sommes réunis quelques amis pour apporter une aide à la plantation de nouveaux arbres. Sous le nom « Les amis de la rue de La Fayette » un arbre a été planté au Hameau de la Reine. J’ai un beau diplôme chez moi. Maintenant nous devons payer pour aller voir « notre arbre ». Merci monsieur :: Monique Delpierre, rue LaFayette
- La politique de la France a été longtemps « l’art pour l’art », c’est de plus en plus celle du « fric pour le fric ». En plus du prix exorbitant, quelle laideur ces guérites à deux pas des jardins historiques. Les Monuments Historiques existent encore ??
Quelle vulgarité tout cela, à l’image de cette grille royale installée en 2008 dont la facture très « Las Vegas » (la pierre n’est même pas de la pierre taillée !!) est à l’image de l’Architecte en chef des monuments historiques qui s’est aussi fait statufier sur l’un des trophées de la façade du château. Un petit esprit dont le nom n’est pas digne de figurer ici, ni nulle part. En tous les cas, À LA LANTERNE !! avec Albanel !!!! :: Sylvain
- On entre, on goûte en méditant, à l’écart des dictées forcées :: Jean
- Pour conserver les promenades du Dimanche :: Serge & Babette
- Heureusement il nous reste la terrasse et la forêt de St Germain, mais Versailles c’est tellement plus somptueux et agréable :: Livia
- Lettre à M. Aillagon
Monsieur le Président,
Garchoix, stupéfait de découvrir ce dimanche 5/04 à 15h avec des amis de province les modalités d’accès payantes aux jardins des Trianons grand et petit, décision datant selon les contrôleurs (bien peu à l’aise ce jour) du 1er avril. Incapables après plusieurs sondages d’ailleurs de nous dire qui touchait effectivement le montant versé pour les billets.
Alors que l’on se rengorge à la même date de la gratuité des musées au 1/04/2009 pour une tranche d’âge choisie en fonction de critères bien mystérieux, démagogiques peut-être ? Au fond l’on aurait sans doute bien fait d’inclure les retraités dans cette mesure, ravis sans doute de se cultiver alors paisiblement au lieu de tourner en rond dans les hyper-marchés, seuls sites gratuits chauffés.
Ni le prix demandé ni les horaires ne sont convenables pour une promenade journalière au milieu de jardins. (A noter que les parterres du grand Trianon n’étaient nullement fleuris ce jour... Alors qu’ils l’étaient à l’époque de la gratuité. Bulbes de printemps sans doute...) Vous avez la chance, grâce à votre absence remarquable de communication y compris in situ, que la presse ne soit pas interpellée. Je ne vous demande pas de rétablir la gratuité d’accès aux jardins de Trianon, toute l’année et toute la journée, pour le bénéfice de tous. Car votre réponse, sans doute forcée par le contours probable de votre poste, s’il en avait un, serait « pas responsable ». Je vous demande donc d’en appeler au(x) responsable(s) pour régler ce qui n’est pas un faux problème mais un vrai grave faux-pas du service du patrimoine : limiter l’accès à un parc public (depuis 1789 ?) à la fois au niveau des horaires et des coûts ! Mais qui donc a eu cette idée un peu sotte et à qui donc vont les recettes, voila la question N°1. Qui peut décider d’annuler intelligemment cette énorme bavure culturelle, voila la question 2.
Marie-Antoinette, reviens, ils sont devenus fous !
Je vous prie, d’agréer, Monsieur le Président, mes salutations distinguées :: G.
PS. Un mail est un courrier direct, sans timbre. A ce titre il est de bonne civilité d’y répondre, fusse par un mot de château (sans jeu de mot s’agissant de Versailles).
(Une réponse standard comportant d’ailleurs des erreurs dans les dispositions tarifaires a fini par arriver après être passé du directeur de cabinet de M. Aillagon au directeur du développement culturel qui l’a transmis à la responsable de la gestion de la qualité d’accueil)
- Versailles est un lieu de visite pour des personnes venant du monde entier pour admirer le palais et ses jardins... Déjà que l’entrée était d’un montant élevé ! il faut passer à la Caisse pour les jardins, le domaine de la Reine et le Grand Trianon, bientôt le « peuple » devra régler pour voir la façade du château en étant devant les grilles ! Et les Versaillais, devront-ils se rendre dans les parcs publics de la capitale pour se reposer et se détendre ? La direction du Château considère que les visiteurs sont des VACHES A EUROS ! ou des poules pondant des « oeufs » pour Pâques mais il ne faut oublier les dates d’octobre 1789..... les parisiens et versaillais pourraient faire revivre ces journées en octobre 2009 !!!!! bel anniversaire ! Je souhaiterais être présente, lorsque à la grille du domaine, un droit d’entrée serait exigé au Président de la République ! (humour noir) il est le premier français et doit payer comme tout le monde. Bonne journée et surtout « AUX ARMES CITOYENS ! », sauvons Versailles des griffes des hommes d’argent :: M.
- Quand l’ignorance et la bêtise est au pouvoir, tout est possible. Massacrons la recherche, éradiquons l’histoire, à bas la culture. Et vive le fric ! En fait, tout cela est très logique (malheureusement). Le peuple est méticuleusement bouté hors la culture, une véritable oeuvre de sape organisée :: Odile
- Sans les quelques promeneurs et coureurs matinaux les levers de soleil sur Trianon ne valent plus rien pour personne, ...quel manque à gagner ! Continuez la logique : installez les bungalows dont la révolution a probablement interrompu le déploiement (pour les ouvriers viticoles ?) et faites en un camping à thème :: Gilles
- La culture devient inaccessible pour certaines catégories socio-professionnelles. Qu’on ne vienne pas me parler d’égalité des chances. Si on ferme l’accès au savoir, on ouvre les portes au déclin d’une société :: Vincent
- Comment les Parisiens réagiraient-ils si on les privait de l’accès aux Jardins du Luxembourg ou au parc Monceaux, qui sont nettement mieux entretenus que le parc de Versailles et de Trianon ? Qu’on ne nous dise pas que c’est pour protéger les statues et les plantations que l’on restreint ainsi l’accès - la politique de la Direction du Domaine a fait beaucoup plus de dégâts que les malheureux visiteurs ! :: François
- Je trouve franchement scandaleux de faire payer l’accès au jardin du chateau ainsi que celui du petit Trianon !!!! Le prix de la visite du chateau me semble déjà bien suffisante et devrai permettre aussi l’accès à ses jardins !!! :: Valérie
- Rendez-nous l’accès libre aux jardins de Versailles et au domaine de Marie Antoinette ! :: Marie
- C’est honteux ! Redonnez au parc et ses jardins un aspect vivant et ne les condamnez pas à devenir un espace musée ! :: Brigitte
- Scandaleux mais pas étonnant ! Il y a vraiment une volonté de commercialisation de la culture, source de profits au nom d’un soi-disant souci de protection du patrimoine. En quoi les promemeurs abîment-ils un espace qui n’est par ailleurs qu’entretenu de façon partielle (voir état de certains abords du grand canal et les bordures de pierre de celui-ci ainsi que des bassins) et bien imparfaite même dans les espaces payants (voir la dégradation des scultures des bassins comme celui de Latone ou d’Apollon cerainement liée en grande partie aà la multiplication des grandes eaux par souci de faire rentrer de l’argent. Alors question : à quoi sert exactement cet argent ponctionné sur les pauvres péquins et touristes ?
Je suis indignée car j’aime Versailles mais le domaine n’a pas eu depuis longtemps de véritable « conservateur », le poste étant devenu « politique ». Où est la culture et le souci du bien public dans tout cela ? En matière d’hypocrise, vous avez raison, le summum est atteint en ce début avril ! :: Michèle
- On nous enlève de plus en plus des lieux de promenade pour une rentabilité financière ! Commençons par virer tous ces Responsables Enarques qui dirigent le Domaine de Versailles et nous pourrissent la vie quotidienne. Bientôt, pour remplir les caisses de l’Etat il faudra payer les Champs Elysées, les Tuileries, le jardin du Luxembourg ? Je soutiens votre combat :: Jean-Pierre
- Versaillaise de naissance je parc à toujours été pour moi un lieu de promenade gratuit. C’est inadmissible !!! :: Marie-Claude
- Je trouve inadmissible de telle pratiques. L’accès au château était plus simple et surtout gratuit sous l’ancien régime. Nous sommes vraiment dans une société qui connait le prix de chaque chose mais la valeur d’aucune :: Georges
- C’est un principe fondamental que l’accès aux jardins et domaines publics soit gratuit, c’était ainsi depuis les temps les plus anciens Il est cocasse de voir que ceux qui ont rompu avec cette tradition séculaire parlent de gratuité d’entrée dans les musées- ce n’est plus de culture dont il s’agit mais de commerce- La direction de l’EPA devrait envisager de pratiquer des coupes sombres dans les dépenses somptuaires de « l’usine à gaz » qu’est devenu Versailles avant que le scandale n’éclate :: Guy
- Maintenant depuis le 1er avril, hélas et pour une durée plus pérenne, les jardins du grand Trianon sont aussi inclus dans le Marie-Antoinette’s land et par conséquent payants. Toutes les grilles sont désormais fermées, au bout du petit canal, et à côté du Jardin du Roi. Hier, 2 avril, devant le tollé des promeneurs, rendons hommage à la pauvre gardienne qui a su essuyer toutes les invectives qu’elle ne mérite pas à vrai dire, mais qu’il serait judicieux qu’elle transmette à ses supérieurs.
Parmi les promeneurs furieux, une exception, une sociétaire qui son badge à la boutonnière, précisait même que c’était honteux d’admettre n’importe qui dans « cette oeuvre d’art qu’est le parc » et qui, à l’instar des édifices religieux qui le font eux pour des questions de respect sacré, jetait l’opprobre sur les joggeurs et les visiteurs en short !
M. Allaigon avait aussi disait-elle soulevé le problème : ne faut-il pas interdire le parc aux joggeurs ? Voici donc la philosophie de la gestion de Versailles. D’un côté des milliards pour refaire à l’identique, saupoudrés par des mécènes aux goûts discutables ; des initiatives contestables comme la grille royale, et de l’autre, une volonté qui se précise d’années en années, de réserver le domaine aux seuls esthètes capables de le comprendre. Grands parents du week-end promenant en famille vos petits enfants, amoureux sur les pelouses des bords de l’eau, petits scouts du dimanche, mamans du mercredi après-midi, toutous qui à chaque arrivée au grand parc gémissez de joie, Président de la République venant partager votre félicité au milieu du bon peuple... les jours de bonheur vous sont comptés. Bientôt viendra le temps où tel un sanctuaire que le Roi lui-même n’aurait jamais osé imaginer, le château et son parc seront réservés quelques heures aux hordes de touristes venus déverser leur argent, munis de leur pass Disneyland-Domaine de Marie-Antoinette ( quelle revanche sur l’Histoire que cette pauvre Reine éclipse ainsi toute sa famille), en attendant que les grilles se referment sur les favoris du maître seuls admis à « apprécier dans sa splendeur » cette oeuvre d’art :: Louis XIV au secours…

- POUR SIGNER LA PÉTITION > cliquez ici
- TÉLÉCHARGEZ LE TRACT D’INFORMATION > cliquez ici
- FORUM DE DISCUSSION > cliquez ici
- ENVOYEZ-NOUS VOUS AUSSI UN MESSAGE > cliquez ici

DÉJÀ EN 2006
En juillet 2006, Christine Albanel, présidente de l’établissement public du château de Versailles, créait l’espace commercial « Domaine de Marie-Antoinette », rendant payants le Hameau de la Reine et les jardins du Petit Trianon pendant toute la haute saison et les fermant le matin pendant les plus beaux mois de l’année. Lire ici les protestations

:: Louvre pour tous | 16/04/2009 | 09:41 | 1 commentaire

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


10.01.2012 | C. |

Rendez Versailles à la France. Ne soyez pas plus avares & gourmands que les rois, vous n’en serez que plus leurs bouffons.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS





UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]