LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Mobilisations

Pétition > Gratuité des musées pour tous les professeurs

Louvre pour tous | 8/04/2009 | 17:58 |



JPG - 8.5 ko
Le Muséum, à Paris © Louvre pour tous

08.04.09 | Le 13 janvier dernier, à Nîmes, Le président de la République Nicolas Sarkozy avait annoncé la gratuité d’entrée aux musées et monuments nationaux pour « tous les professeurs ».

La mesure a été restreinte par Christine Albanel, ministre de la Culture, aux seuls « enseignants du premier et de second degré de l’Education nationale », incluant aussi bien les établissements publics que privés mais excluant de manière assez méprisante et incohérente les enseignants dépendant d’autres ministères. À savoir les professeurs des lycées agricoles rattachés au ministère de l’Agriculture et les enseignants-chercheurs (maîtres de conférences et professeurs des universités) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Egalement écartés les enseignants retraités et plus globalement les enseignants de l’Union européenne sachant que, parallèlement, tous les jeunes européens de 18-25 ans sont, eux, bénéficiaires de la mesure. N’y a-t-il pas là une entorse au droit communautaire ?

Depuis le lancement de notre pétition, d’autres catégories « oubliées » du monde enseignant se sont manifestés : les conseillers principaux d’éducation (CPE), les enseignants des Centres de formation des apprentis (CFA), ceux rattachés au ministère de la Défense enseignant par exemple dans les écoles des officiers.

Comment peut-on vouloir mener une politique de démocratisation culturelle en discriminant ses acteurs dont certains sont justement au contact de jeunes peu enclins à se rendre au musée ?

Nous réclamons l’application juste de la décision présidentielle.

POUR SIGNER LA PÉTITION > cliquez ici

+ d’infos

VOS COMMENTAIRES

Quel est ce saucissonnage suivant les catégories de professeurs et les ministères de tutelle ? TOUS les professeurs étaient inclus dans l’annonce et devaient donc être concernés par la mesure !
 :: Paul-Louis

Je signe cette pétition avec l’espoir que l’on arrive un jour à la gratuité pour tous
 :: Emmanuel

Les enseignants du supérieur seraient-ils punis pour leur indiscipline ?
 :: Cécile

La culture pour tous !
 :: Yves

Pour une culture de l’agriculture !
 :: Michel

Une insulte de plus... Ne désarmons pas.
 :: François

« Égalité, fraternité... »
 :: Catherine

Et les CFA ?
 :: Cécile

Ouvrir les musées nationaux à tous les enseignants , même de la branche agricole, est un gage de culture commune, d’identification citoyenne, et d’actes civiques.
 :: Isabelle

Et les CPE ???? déjà intégrés à l’équipe de direction ?????
nous ne sommes plus des pédagogues ???
 :: Stéphane

Diviser pour mieux régner, comme d’habitude !!
 :: Françoise

pour une fois que le gouvernement prend une bonne décision, il y a des exclus ! pourquoi certains secteurs n’y auraient pas droit ?! je suis en bac professionnel et je compte bien en profiter.
 :: Delphine

Devons nous prendre cette décision comme une punition collective ? ou sommes nous trop cultivés ?
 :: Eric

Vous pourriez aussi ajouter les enseignants artistiques (musique, arts plastiques, danses) des conservatoire et écoles d’art publiques
 ::

Revaloriser les enseignants en activité, très bien, à plus forte raison les retraités
 :: Claude

Cette discrimination envers un certain nombre d’enseignants du service public français est inadmissible. Egalement inadmissible pour leurs collègues de l’U.E. Il est du reste difficile d’imaginer que la Commission européenne très pointilleuse sur les droits du citoyen de l’U.E. laisse passer cette mesure sans réagir. La France devient ainsi le seul pays de l’U.E. où les enseignants bénéficient d’entrée gratuite ou à tarif réduit et la refuse très illégalement à leurs collègues de l’U.E.
Les enseignants du supérieur et des établissements agricoles sont au contact d’un public que l’on prétend vouloir amener aux musées à en croire la gratuité pour les 18-25 ans. Leurs enseignants ne pourront pas les conseiller, les orienter ou même parfois les accompagner ! En ce qui concerne les enseignants du supérieur et des établissements agricoles, comment peut-on justifier que dans un même temps, on accorde la gratuité à leurs élèves et on la leur retire (c’est ce qui vient de se passer dans les musées en gestion directe de la « Réunion des Musées Nationaux » où jusqu’au 3/4/2009, tous les enseignants français et européens sans distinction aucune entraient gratuitement !) ? La mesure prise par Mme Albanel constitue dans ces cas une reculade manifeste.
Il est vrai que certains enseignants du supérieur ont un salaire un plus élevé que certains enseignants des autres niveaux d’enseignement. Mais il faut savoir qu’un ATER ou un maître de conférences en début de carrière gagnent peu et qu’un même maître de conférences en fin de carrière ne dépasse pas le salaire d’un agrégé, sauf à atteindre le « hors-classe », ce qui est loin d’être le cas pour la grande majorité d’entre eux !
Il faut que le gouvernement en revienne à la promesse du discours du Président de la République : « la gratuité pour tous les enseignants ».
 :: Jean-Marie

POUR SIGNER LA PÉTITION > cliquez ici

:: Louvre pour tous | 8/04/2009 | 17:58 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

Liste des musées et monuments nationaux gratuits pour les jeunes 18-25 ans, professeurs et enseignants, cliquez ici

Le Président lisant ses notes : « Les musées et les monuments nationaux dépendant de l’Etat seront ouverts gratuitement à tous les jeunes de moins de 26 ans (le Président s’est trompé en disant 25) ainsi qu’à leurs professeurs. » Il improvise : « Je sais qu’y a un débat, gratuité, pas gratuité, OK. Moi, à un moment, il faut que j’arbitre et je pense qu’ouvrir à tous les professeurs et à tous les jeunes l’accès aux musées, c’est une chance. C’est une chance. Et ça ne tue pas les musées, au contraire, parce que ces jeunes qui auront eu l’habitude d’aller dans les musées et dans les lieux, quand ils deviendront adultes, qu’ils auront une famille, ils y emmèneront leurs enfants parce que, si on n’a pas la chance quand on est enfant ou adolescent de connaître cette rencontre, ça prend beaucoup plus de temps après de s’y retrouver. » Relisant ses notes : « Cette mesure entrera en vigueur le 4 avril prochain, c’est-à-dire le premier jour des vacances de Pâques. J’y attache beaucoup d’importance. »
NICOLAS SARKOZY, « Allocution de M. le Président de la République lors des voeux aux acteurs de la culture » | 13.01.09, Nîmes - Retranscription littérale du passage sur la gratuité des musées



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]