LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Infos pratiques > Des listes, infos pratiques

Liste des musées et monuments nationaux gratuits en France pour les jeunes 18-25 ans et les enseignants

Louvre pour tous | 4/03/2009 | 16:50 | 11 commentaires


Attention, cette gratuité ne concerne que les établissements nationaux, c’est-à-dire dépendants directement de l’Etat. Il existe beaucoup d’autres musées et monuments à statut municipal, départemental, régional ou privé qui appliquent des régimes tarifaires particuliers.

JPG - 11.8 ko
Au Louvre © Louvre pour tous

04.03.09 | La mesure a été annoncée par le président de la République française, Nicolas Sarkozy, le 13 janvier 2009, à Nîmes. La liste présentée ci-dessous est le résultat du fruit de nos recherches personnelles. Pour cela, nous avons contacté par téléphone ou par mail les différents services de presse des ministères et institutions concernés ainsi que plusieurs musées. « Louvre pour tous » n’est pas un organisme officiel mais un mouvement qui milite pour un plus grand accès à la culture.

QUI EST CONCERNÉ PAR LA MESURE ?
- Quels jeunes ? Tous les jeunes de 18-25 ans inclus (moins de 26 ans) résidents de longue durée dans un des 27 pays de l’Union européenne, sans restriction de nationalités (voir justificatifs à présenter ci-dessous). Que signifie « longue durée » ? Les monuments nationaux considèrent que cela concerne les résidents « depuis plus de 3 mois », on peut imaginer qu’il en est de même dans les musées mais cela reste très flou. Dans un premier temps, la mesure ne concernait que les jeunes d’Union européenne. Au départ en étaient donc exclus les jeunes hors Union Européenne résidents en France par exemple pour études, à moins que les établissements ne leur accordent d’eux-mêmes ce droit comme ce fut le cas du Musée des Arts & Métiers. Suite à une plainte de SOS Racisme, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, le 31 juillet 2009, accorda cette gratuité à tous les jeunes de 18-25 ans résidents de longue durée dans un pays de l’Union européenne, sans restriction de nationalités mais sans non plus de précisions sur son application. La mesure appliquée dans les musées nationaux gérés par la RMN concerne les jeunes résidents depuis plus de 3 mois dans un pays de l’Union Européenne. On peut supposer qu’il en est de même dans les autres établissements.

- Quels enseignants ? Les professeurs des écoles, des collèges et des lycées de l’Education nationale et des écoles privées sous tutelle de l’Etat et en activité (voir justificatif à présenter ci-dessous) [1]. En sont donc exclus les enseignants retraités, les enseignants étrangers exerçant dans leur pays, les enseignants du Supérieur (maîtres de conférences et professeurs des universités) dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les enseignants des lycées agricoles dépendant du ministère de l’Agriculture, les enseignants dépendant du ministère de la Défense, les professeurs CAPEJS exercant auprès d’enfants sourds et dépendant du ministère de la Santé et de la Solidarité. Nous avons initié une pétition pour protester contre ces mesures discriminatoires. Les documentalistes en feraient bien partie, contrairement à ce que nous avions indiqué au départ. Plusieurs nous ont contacté pour nous informer qu’ils bénéficiaient bien du statut de professeur. N’hésitez pas à nous faire remonter toutes les informations pouvant compléter et rectifier nos données.

AVEC QUELS JUSTIFICATIFS ?
- Jeunes ressortissants des 27 pays de l’Union européenne : pièce d’identité ou passeport.
- Jeunes non ressortissants de l’Union européenne mais résidents de longue durée (depuis plus de 3 mois selon les monuments nationaux) dans un de ses 27 pays : pièce d’identité ou passeport + carte de séjour ou visa d’une durée de validité de trois mois ou carte d’étudiant en cours de validité ou certificat de résidence à demander en mairie sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Il semblerait que nombre d’endroits se contentent de la carte d’identité.
- Enseignants : Pass Éducation délivré pour deux années scolaires par le directeur d’établissement, non coupe-file.

ACCÈS GRATUIT À QUOI ?
- Uniquement aux collections permanentes des musées et monuments rattachés à tel ou tel ministère.
- Aux expositions temporaires si celles-ci sont inclues dans le billet d’entrée.

DEPUIS QUAND ?
La mesure est entrée en application le samedi 4 avril 2009, premier jour des vacances scolaires toutes zones confondues, certains établissements devançant l’appel comme le château de Versailles qui appliqua la mesure dès le 1er avril.

JUSQU’À QUAND ?
On la pensait définitive, elle n’est en fait que provisoire ! Le 16 décembre 2011, Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, et Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, annonçaient la reconduction pour 3 ans de la gratuité d’accès aux musées et monuments nationaux en faveur des enseignants. En sont donc toujours exclus ceux dépendant d’autres ministères.


MONUMENTS NATIONAUX

JPG - 108.5 ko
Château d’Azay-le-Rideau © Bernard Hasquenoph

- OUI Une centaine de monuments gérés par l’Etat dont, à Paris, l’Arc de triomphe, la Conciergerie, la Sainte Chapelle, les Tours de Notre-Dame de Paris, le château de Vincennes et aussi le Palais Jacques Coeur à Bourges, l’Abbaye du Mont-Saint-Michel, le château de Pierrefonds, le château de Rambouillet, etc.
Liste complète et adresses sur le site web www.monuments-nationaux.fr

MINISTÈRE DE LA CULTURE

JPG - 78.9 ko
Musée d’Orsay, Paris © Louvre pour tous

À PARIS :
- OUI Musée national d’Art Moderne / Centre Pompidou
- OUI Musée des Arts asiatiques Guimet
- OUI Musée Eugène-Delacroix
- OUI Musée d’Ennery (visitable gratuitement sur réservation uniquement le week-end)
- OUI Musée Hébert (fermé pour travaux)
- OUI Musée Jean-Jacques Henner (fermé pour travaux jusqu’en 2015)
- OUI Musée du Louvre
- OUI Musée Gustave Moreau
- OUI Musée du Moyen Age - Thermes et Hôtel de Cluny
- OUI Musée de l’Orangerie
- OUI Musée d’Orsay
- OUI Musée Picasso
- OUI Musée du Quai Branly
- OUI Musée Rodin, à Paris et à Meudon
- NON Galeries nationales du Grand Palais (uniquement des expositions temporaires)
- OUI Cité nationale de l’histoire de l’immigration Gratuité étendue pour les moins de 26 ans du monde entier
- NON Palais de la Porte Dorée - Aquarium tropical (Tarif réduit de 4 à 25 ans)
- OUI Musée des Monuments Français, Cité de l’Architecture et du Patrimoine
- OUI Musée de la musique / Cité de la Musique

EN ILE-DE-FRANCE :
- OUI Musée de la Renaissance, à Écouen
- OUI Musée du château de Fontainebleau
- OUI Musée de Port-Royal des Champs à Magny-les-Hameaux
- OUI Musée des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau, à Rueil-Malmaison
- OUI Musée d’archéologie nationale, à Saint-Germain-en-Laye
- OUI Musée national de Céramique à Sèvres
- OUI Musée des châteaux de Versailles et de Trianon, à Versailles

EN RÉGION :
- OUI Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille (Musée des arts et traditions populaires)
- OUI Musée de la Maison Bonaparte à Ajaccio en Corse
- OUI Musée napoléonien et musée africain à Île-d’Aix, en Poitou-Charentes
- OUI Musée Fernand-Léger, à Biot en Provence-Alpes-Côte d’Azur
- OUI Musée franco-américain du château de Blérancourt, à Blérancourt en Picardie
- OUI Musée du château de Compiègne en Picardie
- OUI Musée Magnin à Dijon en Bourgogne
- OUI Musée national de Préhistoire, à Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil en Aquitaine
- OUI Musée national de la porcelaine Adrien Dubouché, à Limoges dans le Limousin
- OUI Musée national des Deux Victoires Clemenceau - de Lattre, à Mouilleron-en-Pareds en Pays de la Loire
- OUI Musée Marc Chagall, à Nice en Provence-Alpes-Côte d’Azur
- OUI Musée du Château de Pau, en Aquitaine
- OUI Musée Picasso La Guerre et la Paix, à Vallauris en Provence-Alpes-Côte d’Azur

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

JPG - 100.2 ko
Musée de l’Armée, aux Invalides ©BH

- OUI Musée de l’armée / Invalides, Paris
- OUI Musée national de la marine (Palais de Chaillot à Paris, Brest, Port-Louis, Rochefort, Toulon)
- OUI Musée de l’air et de l’espace, Le Bourget (collections permanentes gratuites pour tous)
- OUI Musées dits « de traditions », rattachés à des régiments ou à des écoles militaires, déjà gratuits pour tous :
- le Musée du sous-officier à Saint-Maixent-l’Ecole
- le Musée des troupes de marine à Fréjus
- le Musée de l’artillerie à Draguignan
- le Musée du train et des équipages militaires à Tours
- le Musée du matériel à Bourges
- le Musée de la cavalerie à Saumur
- le Musée de la légion étrangère à Aubagne
- le Musée des anciens enfants de troupe à Autun
- NON Autres musées « de traditions » : le musée du service de santé des armées au Val-de-Grâce à Paris, Musée de la gendarmerie nationale, Musée de l’arme blindée, Musée des blindés, Musée des troupes de montagne, Musée de l’infanterie, Musée des parachutistes, Musée des transmissions, Musée du génie, Musée de l’administration militaire et du commissariat de l’armée de terre, Musée de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) et de l’hélicoptère, Musée du souvenir de Coëtquidan
- OUI Lieux de mémoires gratuits pour tous : le Mont Valérien actuellement en phase d’aménagement, le site de l’ancien camp de Natzweiler-Struthof, le mémorial de la déportation sur l’île de la cité à Paris
En savoir plus...

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

- OUI Musée national de l’Éducation (INRP), à Rouen
Site web : www.inrp.fr

MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
JPG - 115.2 ko
Galerie d’anatomie, Muséum, Paris ©BH

- OUI Musée des Arts et Métiers (CNAM), à Paris
Déjà gratuit pour les moins de 18ans et les enseignants
Gratuité étendue pour les moins de 26 ans du monde entier
Site web : www.arts-et-metiers.net

- OUI & NON Muséum National d’Histoire Naturelle
Sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et du ministère de l’Environnement.
Établissements du Muséum concernés :
• À Paris : Grande Galerie de l’Évolution hors exposition temporaire (manière de contourner l’obligation de gratuité) ; Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée, Galerie de Botanique (mais pas à la Galerie des Enfants, au Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes, aux Grandes Serres, à la Ménagerie)
Sites web et adresses www.mnhn.fr

- NON Cité des Sciences et de l’Industrie, à Paris
Sous tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du Ministère de la Culture
Multitude d’offres tarifaires selon les publics et les tranches d’âge. Les enseignants peuvent accéder gratuitement aux expositions, dans le cadre d’une préparation de visite scolaire, muni d’un courrier à en-tête de son établissement.
Site web consacré aux enseignants : ici
Site web de la Cité des Sciences www.cite-sciences.fr.

- NON Palais de la Découverte, à Paris
Sous tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Tarif réduit pour les moins de 18 ans, étudiants, familles nombreuses et enseignants
Site web : www.palais-decouverte.fr

MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS

- OUI/NON Musée national du Sport, à Paris
Oui pour les enseignants / Non pour les moins de 26 ans (tarif réduit)
Site web : www.museedusport.fr

L’INSTITUT DE FRANCE

JPG - 69.1 ko
L’Institut de France, Paris ©BH

- NON Musée Jacquemart-André, Paris
- NON Musée Marmottan Monet, Paris
- NON Musée Claude Monet à Giverny
- NON Abbaye royale de Chaalis, Senlis
- NON Château d’Abbadia, Hendaye
- NON Château de Braux-Sainte-Cohière
- NON Château de Castries
- NON Château de Chantilly
- NON Château de Langeais
- NON Maison de Louis Pasteur, Arbois
- NON Manoir de Kerazan, Loctudy
- NON Villa Éphrussi de Rothschild, à Saint-Jean-Cap-Ferrat
- NON Villa grecque Kérylos, à Beaulieu-sur-Mer
Sites web et adresses : www.institut-de-france.fr

AUTRES

JPG - 125.2 ko
Musée des Arts décoratifs, Paris ©BH

- OUI Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris
- NON Musée de l’Assistance Publique-Hopitaux de Paris, Paris
- OUI L’Adresse / Musée de la Poste, Paris, dépend du ministère des Finances
- OUI Musée Fragonard de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort, dépend du ministère de l’Agriculture
- OUI Musée national de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie, à Paris (Gratuit pour tous)
- NON Palais de Tokyo / Site de création contemporaine, à Paris
- OUI Musée de la Monnaie de Paris
- NON Musée national des douanes, à Bordeaux, sous tutelle du ministère du Budget
Gratuit pour les moins de 18 ans, demi tarif pour les 18-25 ans (1,50€)
Gratuit pour les enseignants dans le cadre d’une préparation et lors d’une visite scolaire
- OUI Les Arts Décoratifs (Musée des Arts Décoratifs, Musée de la Mode et du Textile, Musée de la Publicité, Musée Nissim de Camondo), à Paris
-  ? Mobilier national / Manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
Non pour la Galerie des Gobelins, à Paris, mais qui innove avec la gratuité pour tous le dernier dimanche du mois

:: Louvre pour tous | 4/03/2009 | 16:50 | 11 commentaires

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

Si vous constatez des erreurs, veuillez nous en excuser et nous en informer contact@louvrepourtous.fr. Merci



VOS COMMENTAIRES


24.06.2015 | Caroline16 |

Sachez que le pass éducation donne droit à de nombreuses gratuités dans les musées et autres lieux de visites en Espagne !


4.08.2013 | |

Bravo et merci pour cet article - très utile


2.07.2013 | Ana |

Il faut deja être content que les musées soient accessibles à la jeunesse et donc à vos enfants gratuitement car, comme cela a été dit dans un autre commentaire, ce n’est pas le cas dans les autres pays de l’Union Européenne. C’est sur que ca serait fabuleux si chaque monument de notre pays était accessible à tous ses habitants.


29.05.2013 | A78 |

En tant qu’éducateur à la Protection Judiciaire de la Jeunesse, ministère de la Justice et des Libertés, s’occupant des mineurs au quotidien, y a t’on droit à cette gratuité ??? Merci pour l’information,

Bernard Hasquenoph / Louvre pour tous, le 20/06/2013, à 17:53 |

A priori non puisque la gratuité Enseignants a été limitée à ceux relevant du ministère de l’Education nationale. Nous avons posé la question au ministère de la Justice et des Libertés. Dès que nous aurons la réponse, nous la posterons ici. Bien à vous


8.03.2013 | lou |

Je travaille dans un lycée avec les élèves et enseignants, je suis dans les bureaux, je suis fonctionnaire, employée de l’Education Nationale et je n’y ai pas droit !!! Je ne suis pas enseignante, certes, je suis 40h par semaine dans le lycée, je n’ai pas toutes les vacances scolaires et pas de PASS EDUCATION. Nous n’avons pas de CE, cela aurait pu être le SEUL avantage offert mais nous aussi nous en sommes exclus !


3.03.2013 | Valérie |

A quand la gratuité de ces musées pour les adjoints du patrimoine ?!!!...


5.02.2013 | hichem |

Et nous, français a t-on le droit à cette gratuité en Europe (que nous accordons à nos amis europeens) ? Non ! Quel dommage.


12.01.2013 | Daniel |

Les jeunes ressortissants extra-européens, et les sans-papiers étant exclus de cette gratuité, SOS-Racisme attaque le Ministère au conseil d’Etat. Je fais passer l’info, tout en m’informant pour savoir comment soutenir cette requête défendant l’accès de la culture à tous, sans distinction de nationalité. Bien à vous, Daniel danilarti@yahoo.fr

http://www.conseil-etat.fr/fr/role/seance-publique-du-11-janvier-2013-a-14h00.html

Accueil / Actualités / Rôle en ligne - principales affaires / Séance publique du 11 janvier 2013 à 14h00

Ecouter Séance publique du 11 janvier 2013 à 14h00 Section du contentieux N°s 328230 et 332624 Rapporteur : M. Carriol Rapporteur public : Mme Hédary

Analyse : Requêtes de l’association SOS Racisme, qui demande au Conseil d’Etat : 1°) d’annuler les décisions, révélées par un communiqué de presse du 1er avril 2009, du ministre de la culture et de la communication et des organes compétents des musées et monuments nationaux concernés, par lesquelles l’accès aux collections permanentes des musées et monuments nationaux a été rendu, à compter du 4 avril 2009, gratuit pour les visiteurs âgés de moins de 26 ans, ressortissants de l’Union européenne, en tant que ces décisions excluent de leur champ d’application les visiteurs âgés de 18 à 25 ans qui ne sont pas ressortissants de l’Union européenne ; 2°) d’annuler :
- d’une part, la décision révélée par un communiqué de presse du 31 juillet 2009 du ministre de la culture et de la communication par laquelle il a entendu étendre la gratuité d’accès aux collections permanentes des musées et monuments nationaux à tous les visiteurs âgés de 18 à 25 ans résidant régulièrement sur le territoire d’un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, en tant que ces décisions excluent les visiteurs qui ne sont pas en mesure de justifier de la qualité de résident de longue durée ou de résident régulier,
- d’autre part, la note de la directrice des musées de France du 12 août 2009, par laquelle elle a défini les modalités de mise en œuvre des mesures proposées par le ministre,
- et enfin l’ensemble des décisions des organes compétents des musées et monuments nationaux mettant en oeuvre ces mesures.

Question justifiant l’examen de l’affaire par la Section du contentieux : Dans le cadre de la politique gouvernementale d’extension de la gratuité des musées et des monuments nationaux aux jeunes de 18 à 25 ans, le Centre des monuments nationaux et le Musée du Louvre ont réservé le bénéfice de cette mesure aux ressortissants de l’Union européenne et de l’Espace économique européen, et aux résidents en situation régulière dans ces pays. En excluant ainsi de la gratuité, parmi les jeunes de 18 à 25 ans, les touristes et les étrangers en situation irrégulière, ces décisions méconnaissent-elles le principe d’égalité ?


5.01.2013 | PE75 |

Malheureusement vous n’êtes pas employé par l’Education nationale mais par votre mairie ; Les professeurs de la ville de Paris (arts visuels, éducation musicale, EPS) n’y ont pas le droit non plus. Injuste ? Je suis d’accord.


16.11.2012 | sandra |

J’ai travaillé plus de 20 ans pour l éducation national en tant que agent de service et je trouve regrettable que nous n’ayons jamais eu droit a un pass pour visiter nos monuments de France je fais partie maintenant de la territoriale en adjoint technique avec pas plus d avantages vraiment dommage .


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES

[1] Sur son site web, à quelques jours de l’entrée en vigueur de la mesure, le ministère indiquait : « les enseignants du premier et de second degré de l’Education nationale ». Selon l’INSEE, l’enseignement du second degré regroupe l’enseignement dispensé dans les collèges, les lycées d’enseignement général et technologique, les lycées professionnels du ministère de l’Education nationale.



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« “Va au spectacle et flatte !” : j’avais pris ces mots du président pour une boutade, en fait ils étaient ma feuille de route » Fleur Pellerin , ex-ministre de la Culture, L’OBS | 17.02.16
d'autres citations [...]