LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > France-Russie 2010

Born in the USSR Made in France exposition collective

Louvre pour tous | 20/04/2010 | 20:34 |


Vingt-cinq artistes russes vivant en France exposent à Paris durant onze jours. L’occasion d’événements tels que concerts, films... et un débat sur les droits de l’homme ce qui sauve un peu l’honneur de cette année croisée France-Russie

20.04.10 | BORN IN THE USSR - MADE IN FRANCE du jeudi 22 avril au dimanche 2 mai 2010 - L’exposition « Born in the USSR - Made in France » présente le travail d’une vingtaine d’artistes russes vivant en France dont le talent a été soutenu et nourri par la culture française et son mode de vie. Depuis la première moitié du XXe siècle, de nombreux artistes russes se sont installés en France pour y trouver un foyer propice à leur travail et au développement de leur créativité. Nous connaissons tous les grands noms de l’École de Paris de l’entre-deux-guerres tels que Chagall, Soutine, Kisling, Kikoïne, Kandinsky, Gontcharova, Larionov, Pougny, Alexandra Exter, Sonia Delaunay ou Zadkine. Mais qu’en est-il des générations suivantes ? L’exposition « Born in the USSR - Made in France » tâchera d’y répondre.
Pour rendre cohérent ce large spectre de propositions artistiques fortes et personnelles, l’exposition sera divisée en deux grandes sections historiques : une première génération d’artistes arrivée en France dans les années 1970 à 1980, puis une seconde génération arrivée à Paris depuis la chute du régime soviétique.
Le visiteur pourra apprécier la richesse et la diversité de cette scène artistique à travers l’intervention de différents médias, comme la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, le cinéma et la vidéo. Manifestation organisée dans le cadre de l’année France-Russie 2010, avec le soutien de la Ville de Paris, de la Mairie du IVe arrondissement de la Ville de Paris et de l’Association ArtKara.

LE MOT DE L’ORGANISATEUR
« Etre un artiste russe en France au XXIe siècle »
La culture russe, pas plus que la culture française, ne saurait se réduire à ses frontières géographiques. En effet, toute culture se nourrit d’échanges et il est assurément dans la tradition française d’accueillir les représentants d’autres univers culturels. Mais ici, la relation est privilégiée. Vu de Russie, le modèle français fascine, vu de Paris, la splendeur russe étonne. Ainsi vit-on la vie théâtrale française stimulée par les créations musicales et chorégraphiques de Diaghilev, puis l’École de Paris accueillir des artistes russes qui allaient lui conférer un rayonnement sans égal, sans compter les autres, peintres, écrivains, musiciens, virtuoses, jusqu’à nos jours. Aussi nous a-t-il semblé, pour cette année 2010 de la culture russe, qu’il fallait commémorer par la présence d’artistes vivants cette tradition privilégiée d’échanges entre la Russie et la France. Leurs regards, en revanche, ont pour point commun de jouer sur la double dialectique du regard de l’étranger, et de l’apport qu’entraîne l’assimilation de la culture picturale française, prise au sens le plus large. Par sa réponse à un journaliste l’interrogeant sur son rapport à la Russie, Nabokov nous donne l’occasion de définir précisément le champ d’exploration de l’événement : « La Russie dont j’ai besoin est toujours avec moi ».
Vladimir KARA
kara@binalog.com

LES ARTISTES
ALONA / Oleg BOUROV / William BRUI / Yana BYSTROVA / Boris CHAPKO / Eléna CHAPKO / Igor CHELKOVSKI / Oleg IAKOVLEFF / Vladimir KARA / Victor KOULBAK / Faïna KREMERMAN / Alexandra KREMER-KHOMASSOURIDZE / Igor MINAEV / Georgui PINKHASSOV / Macha POYNDER / Oscar RABINE / Naftali RAKUZIN / Michail ROGINSKY / Valentin SAMARINE-TILL / Nikolaï SAOULSKI / Masha S. SCHMIDT / Olga YAKER / Catherine ZOUBTCHENKO / Collection privée de la galerie ALEPH : Yuri KUPER, Boris PENSON

Espace d’animation des Blancs Manteaux
48 rue vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de ville ou Saint-Paul
Entrée libre
du jeudi 22 avril au dimanche 2 mai 2010
12h - 21h
Web : cliquez ici


Agrandir le plan

PARALLÈLEMENT À L’EXPOSITION

VENDREDI 23 avril 2010
A l’instar des artistes, de nombreux compositeurs et interprètes soviétiques qui s’intéressaient à la musique non conformiste, ont subi une pression de la part des autorités, hostiles à l’art d’avant-garde. Cantonnés à l’intérieur des frontières, beaucoup se sont envolés comme des oiseaux libérés, à la faveur de la Perestroïka de Gorbatchev dans les années 1990. D’autres l’avaient fait plus tôt. Parmi eux, d’immenses artistes qui ont poursuivi une carrière internationale et ont essaimé parmi leurs élèves l’art de la prestigieuse « école russe ». Le concert d’aujourd’hui en est une illustration.

Voyage à Saint-Pétersbourg - Paris – Moscou
- 16h Gabriel et Daniel Tchalik, duo violon – piano
Deux frères, issus d’une famille de culture mixte et bilingue, Daniel, pianiste et compositeur, né en URSS, enseigne l’écriture musicale et l’orchestration au Conservatoire de Strasbourg. Gabriel, né en France, et depuis l’âge de 5 ans, élève du célèbre violoniste Alexandre Brussilovsky, contraint de quitter l’URSS et grand admirateur de la peinture de Vladimir Kara. Gabriel, lauréat de nombreux concours, est invité régulièrement à Moscou par la Fondation Spivakov à se produire avec son frère Daniel. La Société Chostakovitch leur a récemment demandé de jouer des compositions du Pétersbourgeois Boris Tichtchenko à l’occasion de la première venue de ce dernier en France. Gabriel et Daniel Tchalik interprèteront la sonate d’Ottorino Respighi, élève de Nikolaï Rimsky-Korsakov à Saint-Péterbourg, et la sonate de César Franck qui reçut à sa création un accueil enthousiaste et fut interprétée par les plus grands virtuoses dans l’ancienne capitale russe.
- Mairie du 4e arrondissement / 2 place Baudoyer, 75004 PARIS / Salle des fêtes, escalier A, 2e étage

- 17h30 Irina Kataeva-Aimard et Boris Baraz, duo piano - violoncelle
Représentants de l’illustre « école russe » des années soviétiques, issus du Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, Irina Kataeva-Aimard et Boris Baraz continuent de rendre hommage à la musique de leurs contemporains. Encore étudiante, Irina jouait déjà leur oeuvres. Son rôle est primordial dans les échanges musicaux entre la Russie et la France. Moscovite établie à Paris en 1985, elle a su introduire Olivier Messiaen en URSS, Chostakovitch, Denissov ou Schnittke en France. Enseignante au Conservatoire d’Evry, elle poursuit, à travers le monde, en concerts et dans les festivals, la découverte des compositeurs des XXème et XXIème siècles. Originaire de Kiev en Ukraine, Boris Baraz, tout jeune diplômé, entre dans l’ensemble de Sviatoslav Richter avant de faire partie de celui de Yuri Bashmet, Les Solistes de Moscou, avec qui il quittera l’URSS en 1991 pour s’établir en France. Actuellement enseignant dans différentes académies européennes, il poursuit ses tournées internationales en soliste et se produit souvent avec ses anciens concitoyens. Irina Kataeva-Aimard et Boris Baraz interpréteront ici la Sonate de Dmitri Chostakovitch et la Sonate de Claude Debussy qui fut envoyé par Piotr Tchaïkovsky à Moscou comme professeur de musique.
- Mairie du 4e arrondissement / 2 place Baudoyer, 75004 PARIS / Salle des fêtes, escalier A, 2e étage

- 20h L’Exposition des Bulldozers, film documentaire de Nikolaï Golovikhine
En 1974, des peintres non conformistes décident d’exposer leurs œuvres dans un terrain vague de la banlieue de Moscou. Les autorités les chassent à coup de bulldozers et la répression s’abat. De nombreux peintres ayant participé à cette tentative de vernissage, devront quitter leur pays. Beaucoup s’établirent en France et figurent parmi les artistes de l’exposition Born in the USSR – Made in France.
Le réalisateur Nikolaï Golovikhine, également scénariste et photographe, installé en France depuis 1994, a monté des pièces musicales pour enfants, préside une association de psychothérapie par le théâtre, et construit d’élégantes maisonnettes miniatures pour enfants dans le style russe.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

SAMEDI 24 avril 2010
- 15h Récital de piano de Florian Billot
Jeune pianiste qui a notamment été l’élève d’Irakly Avaliani et s’est perfectionné au Conservatoire national supérieur de musique de Paris Franz Liszt - Sonnet de Pétrarque n°104 Frédéric Chopin - Nocturne opus 9 n°2, Valse opus posthume 70 n°2, Valse opus 69 n°1, Valse opus 64 n°1 et n°2, Etude opus 10 n°4, Mazurka opus 67 n°4, Fantaisie-Impromptu opus 66 Modest Moussorgski - Les Tableaux d’une Exposition
- Mairie du 4e arrondissement / 2 place Baudoyer, 75004 PARIS / Salle des fêtes, escalier A, 2e étage

- 15h Masha Maskina : « Le ciel Dément » Monospectacle-performance
Masha MASKINA, née à Moscou en 1976, vit à Paris depuis 1998. Comédienne et directrice artistique de la compagnie Mille Chemins, elle s’est formée chez Acting International sous la direction de Robert Cordier. Elle présente ici des extraits de Correspondance à trois de Boris Pasternak, Rainer Maria Rilke et Marina Tsvétaïeva dans la traduction de Lily Denis, Philippe Jaccottet et Eve Malleret et du Ciel brûle de Marina Tsvétaïeva dans la traduction de Pierre Léon. (Editions Gallimard). Ces lettres et poèmes racontent le désir, l’éloignement et l’amour impossible. Le rêve se prend dans la réalité, un corps se transforme en eau qui court. Les mots prennent une forme inhabituelle : images sortant d’une voile blanche, mouvements de la danse Butoh, passage entre la vie et la mort.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 17h Débat sur les droits de l’homme
Débat sur les droits en Russie et la liberté des mass media, avec des représentants d’ONG, telles que Reporters sans Frontières.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 19h Chansons russes, des années 1930 à la chanson d’auteur
Olga Yaker présente le Club Parisien de la Chanson d’Auteur russe, amateurs et professionnels, comme Vadim Piankov, Mikhaïl Kiner, Irina Bulaï, qui interprèteront des chansons de l’époque soviétique ayant marqué les coeurs. Certaines de ces chansons sont nées avant ou pendant les années de guerre, d’autres, chansons d’auteur contestataires, sont apparues avec le Dégel des années 60 sous Khrouchtchev, avant de devenir patrimoine de la culture russophone.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 21h Kira SAPGUIR : « Profession : Parisienne »
En France depuis 1978, poète, prosateur, traducteur littéraire, scénariste, journaliste à Radio Liberté, RFI, la BBC, l’hebdomadaire La Pensée Russe. Auteur d’essais et d’articles consacrés aux arts et lettres et à l’émigration soviétique, Kira Sapguir nous présentera ses traductions de Ronsard, Prévert, Brassens et quelques-uns de ses propres textes.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

DIMANCHE 25 avril 2010
- 15h Lectures par eux-mêmes
Des auteurs d’origine russe liront des extraits de leurs propres écrits.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 17h LADO, Polyphonie russe traditionnelle
Chant ethnographique vocal / Chants calendaires, de mariages, complaintes, danses, rondes enfantines constituent le répertoire de l’ensemble Lado, composé de cinq chanteuses qui se produisent en costumes authentiques trouvés dans les campagnes. Lado est né en 2002 à l’UFR d’Etudes Slaves de Paris-4, à l’atelier de chant russe traditionnel de l’ethnomusicologue, Olga Velitchkina, qui, depuis plus de 25 ans, recherche, comme une archéologue, les musiques traditionnelles et les fait connaître au public. Les chants sont interprétés a capella, ou accompagnés d’instruments traditionnels (balalaïka, flûtes de Pan) et invitent souvent le public à participer.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 19h Le Temple souterrain du communisme, documentaire d’Igor Minaev
Igor Minaev, réalisateur de courts et de longs métrages, tels que L’Inondation et Loin de Sunset Boulevard, est l’auteur de ce documentaire sur le mythique métro de Moscou. Igor Minaev figure parmi les exposants.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 20h30 Neverhide, concert de rock
Youri REBEKO : guitare, chant / Alex EDENNE : basse, chant / Pierre-Yves PAJOT : guitare solo / Sam BOUTROS : batterie / Mathias LEONARD : percucellu.
Neverhide est un groupe de rock international formé en 2007. « Même si notre musique évolue, elle restera toujours marquée par la culture et la musique russe », explique Youri, le chanteur et guitariste du groupe, lui-même d’origine russe. Le groupe s’est déjà produit dans de nombreux lieux à Paris et en Région Parisienne. Ce groupe de lycéens se distingue par son dynamisme et sa diversité musicale.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

DIMANCHE 2 mai 2010
- 16h Tatiana Yablonskaya : Poésies et romances russes
Tatiana Yablonskaya est originaire d’Ukraine, pays où musique et poésie en langue russe font partie intégrante de la vie culturelle. Etablie en France depuis 1980, elle a fait des recherches sur la musique en émigration, en particulier en France. Tatiana présente un programme de romances avec leur traduction sur des textes de poètes qui se sont heurtés au régime de leur époque, qu’il soit tsariste pour Pouchkine ou Lermontov, soviétique pour Essenine, Tsvetaeva, Pasternak ou Okoudjava.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 17h Irina Bulaï : Chansons d’auteur russes et moldaves
Irina Bulaï vient d’une république qui fut soviétique, la Moldavie où la langue est le roumain, le russe, une tradition. Irina y enseignait le russe, avant de s’établir en France après la chute de l’Union Soviétique. Elle compose en russe et en roumain ses propres chansons, étonnement émouvantes, qui sont un mélange de ses racines moldaves et de la culture française qu’elle a acquise.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

- 18h Vadim Piankov : chansons d’auteur en français et en russe
Chanteur professionnel, Vadim Piankov a fait des études de théâtre et de cinéma à l’Institut du Cinéma de Moscou, le VGhIK, où il a découvert poètes et chansons d’auteur francophones, Barbara, Brel, qu’il a traduites en russe. Il déclame le poète Blok qu’il a traduit en français et mis en musique. Il compose sur les originaux et sur ses traductions.
- Espace d’Animation des Blancs Manteaux / 48 rue Vieille du Temple / 75004 Paris / M° Saint-Paul

:: Louvre pour tous | 20/04/2010 | 20:34 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]