LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Un public, des publics

Musée du Louvre et Versailles, des visites pour mal-voyants

Louvre pour tous | 18/03/2009 | 11:39 |


Dans le cadre de l’accès à la culture pour tous, de plus en plus de musées organisent pour les déficients visuels des visites tactiles et descriptives. Marcel, mal-voyant, a testé plusieurs de ces dispositifs. Il nous fait partager son expérience.

JPG - 7.1 ko
Au Louvre © Louvre pour tous

18.03.09 | Pour ceux qui n’ont, encore, jamais participé à ce type de manifestations, je vous en décris, ci-après, les principes et mes ressentis. Il convient, au préalable, de préciser que je suis mal-voyant et que mes remarques ne valent, peut-être pas totalement, pour les non-voyants.

QUELQUES REMARQUES GÉNÉRALES
J’ai participé à deux visites tactiles au château de Versailles et une visite-description de tableau au Louvre. L’accueil est facilité et la prise en charge est rassurante. Réservation préalable ; pas d’attente aux entrées, aux caisses. C’est juste un peu plus compliqué au Louvre dans la mesure où le hall sous la pyramide est toujours plein et que c’est le moment de rendez-vous des groupes. A la première visite, j’ai tâtonné un peu avant de trouver le bon endroit. L’encadrement est assuré par un guide assisté de deux à trois personnes qui facilitent les trajets, ascenseurs ou escaliers. A Versailles, les groupes furent de trois personnes pour une visite et de neuf pour l’autre. Au Louvre : huit à dix personnes dont la moitié non voyant et trois à quatre accompagnateurs. Les visites spécifiques de Versailles nous autorisent à emprunter des chemins qui ne sont pas d’accès grand public, à découvrir, toucher des éléments interdits d’ordinaire.

VISITE TACTILE AU CHÂTEAU DE VERSAILLES – Durée 1h30
Une visite fort intéressante est celle concernant les tissus et décors. Elle commence par un atelier où nous sommes invités à toucher les différentes sortes de marbre, dorures, tissus. Le guide explique les origines des matériaux, leurs différences, leur utilisation, leur destination… Nous sommes ensuite conviés à visiter quelques salles notamment les appartements royaux et la galerie des Glaces. Aspect intéressant, le groupe est restreint, isolé des visiteurs classiques si bien que les informations données par le guide sont audibles et autorisent des échanges intéressants. Ces informations sont prolongées par la possibilité de toucher. Exemples : explication des différentes formes de cheminées correspondant aux différentes époques et suivi avec la main des courbes, surfaces, type de marbre des cheminées… Toucher des styles de décoration : rocaille par exemple. Suivi avec la main des lettres ou animaux et fleurs gravés. Toucher des moulures et de la qualité du travail de dorure….. Chaque explication classique est accompagnée d’un contact physique permettant la représentation.

VISITE DESCRIPTIVE AU MUSÉE DU LOUVRE – Durée 1h
Le groupe est installé ( chaises pliantes) près d’un tableau et reçoit des explications d’un guide par un système d’écouteurs, ce qui donne un confort d’audition. Chaque participant reçoit un document cartonné reproduisant, en épaisseur les lignes principales du tableau et les formes générales. Le guide donne une description générale du tableau : les personnages, les couleurs dominantes, l’action représentée. Ensuite, il détaille chaque partie à partir d’un point que l’on repère sur le document cartonné. Exemple : « partez du haut du carton, au milieu, descendez , on trouve un premier élément de forme carrée ; c’est une fenêtre qui est, en fait, entrouverte et qui amène la lumière sur la scène. Partez sur la gauche, vous y trouvez un visage et encore plus à gauche, un bras. Il s’agit d’un homme au visage fermé qui tend le bras vers une carafe ; les tons sont marron-beige……. » et ainsi de suite… Le guide vérifie et aide les participants dans leur suivi sur le carton.

Cette approche m’a permis de découvrir un tableau devant lequel je serais passé sans m’arrêter. Les explications du guide sont claires et complètes. L’obligation pour le guide de décrire précisément le tableau l’a, d’ailleurs, amené à fouiller encore un peu plus la peinture et à faire ses propres découvertes.

GALERIE TACTILE AU MUSÉE DU LOUVRE
Il existe, également, au Louvre une petite galerie ( pas simple à trouver) tactile. Le cheminement à l’intérieur de la galerie est facilité par des rampes le long des sculptures. Il est possible de toucher ces reproductions de sculptures qui comportent une explication en braille.

 :: Marcel Meurin
Si vous souhaitez me contacter pour préciser certains points ou pour échanger sur la question, envoyez-moi un mail à contact@louvrepourtous.fr

Vous trouverez toutes les informations pratiques sur ces visites en cliquant ici

:: Louvre pour tous | 18/03/2009 | 11:39 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS





UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]