LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Ailleurs

Le musée Magritte autorise enfin photos & notes

Louvre pour tous | 11/02/2016 | 15:14 | 1 commentaire


A la suite du militant belge Bernard Hennebert, nous dénoncions fin 2015 le règlement du musée Magritte de Bruxelles qui interdisait aux visiteurs de prendre notes, croquis et photos. Avec un certain écho. Le musée annule aujourd’hui en partie ces restrictions...

JPG - 18.2 ko
Au musée Magritte | 05.02.2016

11.02.2016 | Communiqué Bernard Hennebert / Bernard Hasquenoph

VICTOIRE POUR UNE BATAILLE DE 3 ANS
PHOTOS ET PRISES DE NOTES ENFIN AUTORISÉES POUR LE PUBLIC AU MUSÉE MAGRITTE DE BRUXELLES

Vendredi 5 février 2016, nous avons constaté lors d’une visite au Musée Magritte Museum que la prise de notes et de photographies par les visiteurs était à nouveau autorisée – depuis la veille selon le personnel – à l’exception de quelques œuvres signalées par le pictogramme d’un appareil photo barré.

Nous nous réjouissons de cette avancée en faveur des visiteurs, mesure qui apportera plus de visibilité au musée à l’heure du partage des photos sur les réseaux sociaux.

Nous remercions la direction des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique d’avoir mis fin à ces interdictions incomprises des visiteurs.

Nous remercions surtout Monsieur Charly Herscovici, unique ayant droit de Magritte, seul habilité à autoriser la reproduction de l’ensemble d’une oeuvre encore soumise au droit d’auteur.

JPG - 115.8 ko
Au musée Magritte | 05.02.2016

Nous regrettons néanmoins :
- le flou qui persiste sur le droit de dessiner librement en réalisant des croquis, comme dans tous les musées du monde ;
- que l’interdiction demeure semble-t-il pour les groupes ;
- que les quelques œuvres toujours interdites le soient par la volonté de collectionneurs privés qui n’en possèdent pourtant pas les droits de reproduction.

Par ailleurs, qu’en est-il désormais de l’interdiction prévue dans le règlement des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique de prendre des notes, de dessiner et de prendre des photos également dans ses expositions temporaires ? N’est-ce pas devenu caduque ?

JPG - 125.9 ko
Au musée Magritte | 05.02.2016

Toujours est-il que c’est une victoire pour nous qui dénonçons depuis longtemps une situation justifiée par la direction du musée Magritte par des motifs fallacieux (exiguïté des espaces, problèmes de droit d’auteur) :
- depuis plus de trois ans par Bernard Hennebert :
- depuis octobre 2015 par Bernard Hasquenoph :
- informations reprises par Telerama le lendemain puis par les médias belges, ce qui a permis d’aboutir à ce changement.

Bruxelles, le 10 février 2016

Bernard Hennebert,
Consoloisirs (Belgique/Bruxelles)

Bernard Hasquenoph,
Louvre pour tous (France/Paris)


:: Louvre pour tous | 11/02/2016 | 15:14 | 1 commentaire

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


11.02.2016 | Zoé | https://laculbuteblog.wordpress.com/

J’avais raté votre article d’octobre et je découvre donc cette histoire d’interdiction de prise de notes, je tombe des nues !

Je me permets de compléter la liste des institutions qui encouragent le dessin avec l’initiative #startdrawing du Rijksmuseum d’Amsterdam, où l’institution elle-même offre au visiteur carnet de dessin (avec des consignes) et crayon, pour l’aider à s’approprier les œuvres ! Les consignes appellent même à s’allonger par terre dans une des salles d’arts décoratifs, pour dessiner les moulures du plafond. On a du mal à imaginer une telle scène au Louvre, ou au musée Magritte visiblement, et c’est bien dommage, surtout quand on voit le succès auprès des visiteurs.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]