LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles > Domaine de Marie-Antoinette > Réactions à l’ouverture du Domaine

Vos réflexions et réactions...

Louvre pour tous | 21/09/2006 | 09:06 |


Un florilège de réactions depuis l’ouverture du « Domaine de Marie-Antoinette », à Versailles, en juillet 2006. N’hésitez pas à nous livrer vous aussi vos impressions en nous envoyant un mail.

Où est la limite ?
« Plus tard, je traverse le parc avec les enfants, direction la ferme. Là, j’hésite entre surprise et fureur. Un samedi matin, fermé. On a pris soin de supprimer l’accès facile qui existait et faisait le bonheur de tant de petits Versaillais, Vaucressonnais et autres habitants des environs. Désormais nous voilà dans le Domaine de Marie-Antoinette. Disparu le terme de Hameau de la Reine, pas assez vendeur. Je pose deux questions : où est la limite entre histoire, histoire de l’art et rentabilité ? »
P.O. in Courrier des lecteurs de CONNAISSANCE DES ARTS | 09.07

Une réserve à touristes
Enfin l’occasion de livrer mon sentiment sur l’affaire du « domaine ». Nous vivons à proximité du parc et en avons fait depuis plusieurs années notre terrain de promenade privilégié tant seuls qu’en famille. Le domaine dit « de Marie-Antoinette » a toujours été apprécié du public et en particulier des enfants (cf. Étang des carpes ou le grand platane) mais aussi des adultes (les fabriques). C’était une bien belle promenade.
Si je ne connaissais pas tous les dessous du dossier, il m’était bien apparu que, comme pour d’autres initiatives depuis quelques années, le but commercial était évident. Cela est dans la droite ligne de la fermeture du Petit Parc au public (sauf contre contribution financière bien sûr !) pendant une saison et demi et de la multiplication des Grandes Eaux (non seulement le dimanche mais aussi le samedi en haute saison). Si une participation du public est tout à fait normale s’il y a service et spectacle, ce n’est absolument pas le cas dans l’affaire qui nous préoccupe. Sur ce point je suis entièrement d’accord avec votre analyse et j’ajouterai aussi que l’état des fontaines dans le Petit Parc est lamentable. Il n’y a aucun entretien à la mesure de la politique mise en place et de ses ambitions.
Quant à l’information je suis entièrement d’accord avec vous : la communication du Château est nulle. Dans ce cas d’espèce, nous nous sommes toujours librement promenés dans le parc du Grand Trianon dont nous avions pourtant craint la fermeture en 2006. Et je ne vous parle pas de mes expériences en tant que professeur d’histoire, lorsque je voulais emmener des élèves (d’ailleurs j’ai renoncé...).
Le « domaine de Marie-Antoinette » est devenu une réserve à touristes qui ne semblent pourtant pas se bousculer (expérience « gratuite » grâce à un gardien en juillet 2007.... !) ; je suis donc d’autant plus étonnée qu’on puisse afficher une croissance significative de la fréquentation en 2006 surtout qu’en 2005 tout était encore gratuit sauf le Petit Trianon ! De qui se moque-t-on ?
Quant à nos représentants, ils se sont montrés remarquablement passifs. Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose à attendre du ministère de la Culture puisque notre ministre actuelle est l’ancienne présidente du domaine et que le directeur d’aujourd’hui est l’ancien ministre de la Culture. Nous avions en 2006 alerté notre député, Mr C. Blanc qui avait répondu qu’il n’était pas au courant ( !) et depuis n’a rien fait. Quant à la mairie de Versailles et des communes voisines, silence assourdissant ! Voilà, cela fait du bien. Désolée de ne pas vous avoir connus plus tôt.
Cordialement.
M. | 28.02.08

Pourquoi ne pas faire payer les Champs Elysées ou les Tuileries !
Je suis tout à fait d’accord pour faire une pétition. J’ai moi-même écrit à mon Député pour lui signaler que le domaine de Versailles se transformait en VERSAILLESLAND. Il n’en a pas été beaucoup ému et n’était même pas au courant. Je pense que sa carte de Député lui donne la gratuité.
En son temps, j’ai signé une pétition pour la gratuité des jardins de Versailles en dehors bien sûr des grandes eaux qui est un plus comme le péage des voitures.
Pourquoi ne pas faire payer les Champs Elysées ou les Tuileries !
Notre cadre de vie et de promenade se réduisent pour faire du business. Je suis prêt à lutter contre cette escroquerie.
Cordialement
Jean-Pierre | 03.07.07

Des termes lénifiants
Je soutiens entièrement votre démarche. J’ai pour ma part écrit l’année dernière à Monsieur de Rohan, Président des Amis de Versailles, qui m’a répondu en des termes lénifiants, invoquant la nécessité de protéger les plantations ( !). D’autres parlent de restrictions de budget...
Si je peux agir pour vous soutenir je le ferai.
F., Versailles | 24.06.07

9 euros l’entrée : c’est antidémocratique !
Quelle mauvaise surprise de se faire taxer il y a à peine 2 semaines de 9 euros par adulte pour arpenter les allées du Hameau de la Reine. 18 euros pour une ballade en couple d’1 heure. C’est du vol sous couvert d’un état qui se veut républicain.
Revoyez votre copie Mme le ministre !
PL | 19.06.07

Faire demi-tour
J’adorais de temps en temps faire un tour dans le parc. Il y a un mois, l’entrée du hameau de la reine m’a fait faire demi-tour. Nous sommes allées nous promener au bord de la pièce d’eau.
Je trouve qu’il devrai y avoir un prix, uniquement pour le hameau de la reine, car ma fille adorait cet endroit, environ 1€50 serait un prix raisonnable, il suffirait de faire des billets de différentes couleurs pour ne pas pouvoir tricher, et comme cela tout le monde serait gagnant.
Nadine, mère au foyer avec une fille adulte handicapée | 03.06.07

Pour la gratuité du Hameau de la Reine
Monsieur,
Au soir de la nomination au ministère de la Culture de C. Albanel, je vous soutiens dans votre combat pour le rétablissement de la gratuité du Hameau de la Reine. Le « Domaine de la Reine » est d’une malhonnêteté incommensurable et presqu’irréelle.
Monsieur Christophe J. | 18.05.07

Commercialisation
L’Histoire doit-elle être commercialisée ?
La promenade de proximité 30mon à 1 heure est devenue impossible aux riverains qui pourtant participent certainement d’une façon d’une autre à l’entretien de ce hameau.
Il manque dans tout cela une explication claire et « honnête » au fait qu’aujourd’hui nous devions payer l’accès à un parc régional.
J’ignore qui me répondra ni quand mais je maintiens mon témoignage.
NH | 08.04.07

Halte au racket
Je me suis retrouvé hier pour aller visiter le Hameau de la reine avec ma famille, je n’ avais pas prix assez d’ argent, c’ est tout à fait scandaleux, encore 1 euros ou 2 passons mais là 9 euros... Halte au racket
Alain B. | 10.10.06

Pas toujours le moyen de payer
Je suis pour la gratuité de tous les musées... les oeuvres nous appartiennent ... c’est le patrimoine de l’art mis au service des personnes n’ayant pas toujours le moyen de payer !
James, retraité, Corbeny | 22.09.06

Bientôt du vin Marie-Antoinette ?
It will be difficult to create a wine of Marie-Antoinette : she drunk only water.
Lu sur un forum de discussion anglosaxon commentant notre article | 21.09.06

De grâce !
De grâce ! Que nous soit rendu l’accès libre au domaine de Marie-Antoinette !
Maryse, Bruxelles | 21.09.06

Le Luna Park n’est pas loin
Ayant habité Versailles pendant plusieurs années et jusqu’en1992, je m’étais appropriée sentimentalement le domaine tout entier où je passais énormément de temps. La visite nostalgique que j’y ai effectuée au printemps m’a désolée et scandalisée. Le Luna Park n’est pas loin : tout est fait pour que le consommateur de tourisme ouvre le porte-monnaie, sans pour autant, d’ailleurs, être bien accueilli. Comme cela est souligné dans l’article du Monde, il s’agit pour Versailles, de proposer au client des distractions frelatées : je pense au stupide petit train, fort inconfortable au demeurant, qui permet tout juste de relier le parterre d’eau aux Trianon, je comprends maintenant pourquoi.
Je plains vraiment les authentiques amoureux de Versailles, les garants de son histoire, donc, obligés de se plier à cette politique commerciale qui n’a rien à voir avec la culture et le patrimoine. Vouloir rentabiliser un lieu tel celui-ci est ce qui peut lui arriver de pire.
Geneviève, Normandie | 20.09.06

Plus de promenade dans la lumière du matin
Merci pour l’ article de B.Hasquenoph dans « Le Monde », le seul à ma connaissance à avoir protesté contre cet accaparement d’ une des plus belles parties du Parc de Versailles.
J’y ajouterais seulement qu’ en plus d’être devenu payant, le « Domaine de Marie-Antoinette » ne possède plus qu’une seule entrée, au Petit Trianon, interdisant du coup tout itinéraire transversal, (comme celui de la Porte Saint Antoine au Grand Trianon, l’un des plus beaux du Parc). Cette entrée « radiale » correspond bien sûr au flux maximum de touristes d’un jour (du château au Trianon et retour), et écarte très efficacement les autres promeneurs, c’est à dire les vrais amateurs, les visiteurs réguliers. De plus, le « Domaine » n’est ouvert que l’ après-midi ( !!!), liquidant ainsi toute promenade dans la lumière du matin.
Peut-on faire quelque chose ? Je suis candidat...
Yves, Versailles | 16.09.06 Yves a adressé le 8 août une lettre de protestation au médiatique Alain Baraton, jardinier en chef de Versailles. A ce jour, sans réponse... 

:: Louvre pour tous | 21/09/2006 | 09:06 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]