LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Infos pratiques > Des listes, infos pratiques

Ces personnalités qui siègent dans les conseils d’administration des grands musées

Louvre pour tous | 10/04/2015 | 08:30 | 7 commentaires


La présidente Coca-Cola Europe au musée d’Orsay, Anne Sinclair au musée Picasso (depuis, démissionnaire), Maryvonne Pinault au Château de Versailles, dans les grands musées nationaux, siègent des personnalités nommées souverainement par leur ministère de tutelle « en raison de leur compétence ou de leurs fonctions ». Est-ce bien toujours le cas ?

JPG - 47.4 ko
Musée Carnavalet ©BH

26.03.11, actualisé le 13.04.2016 > Centre Pompidou | LES CONSEILS D’ADMINISTRATION des musées nationaux constitués en établissements publics sont composés à peu près de la même façon : des représentants de l’Etat, parfois des élus, des représentants souvent minoritaires des conservateurs et des personnels du musée, mais aussi des personnalités qualifiées pour leurs supposées compétences ou fonctions, nommées souverainement par le ou les ministres de tutelle, le plus souvent de la Culture. Parmi ces personnalités désignées, il en est qui le sont théoriquement « en raison de leur connaissance des publics des musées nationaux », ce qui se révèle être une vaste plaisanterie. A tout seigneur tout honneur, le record revient au premier d’entre eux, le Louvre, dont le CA compte pas moins de sept personnalités « qualifiées »... pour trois conservateurs sur seulement dix-neuf membres.

Dans les conseils d’administration des grands musées, on croise de grands noms, des gens célèbres, des proches du pouvoir, des représentants de grandes entreprises mécènes, des banquiers, des avocats collectionneurs, de gens de l’art stricto sensu finalement peu... Il est loin le temps des origines où le Muséum d’après Révolution était dirigé par les artistes eux-mêmes, déjà il est vrai sous autorité politique. Pas forcément une bonne idée quand le musée du Louvre naissant devait vivre sous le fanatisme d’un Jacques-Louis David. En revanche imaginer Hubert Robert ou Fragonard présider à ses destinées fait rêver... On ne trouve plus guère aujourd’hui que le musée Rodin pour exiger par ses statuts la présence d’un sculpteur à son conseil d’administration - actuellement Didier Vermeiren -, sans doute par volonté testamentaire de l’artiste donateur. En vrac, on notera la présence de Jacques Attali au musée d’Orsay, d’Anne Sinclair au musée Picasso, présence justifiée, paraît-il, par le fait qu’elle est la petite-fille d’un galeriste du peintre, de Maryvonne Pinault, épouse de qui l’on sait, au Château de Versailles, de Louis Schweitzer au Quai Branly, de dirigeants des groupes Total, LVMH, AXA ou Wendel. Quand nous disposons d’informations qui peuvent expliquer la présence de tel ou tel dans un CA de musée qu’à première vue on ne peut comprendre par ses seuls titres officiels, nous l’indiquons en note, entre parenthèses ou renvoyons vers un autre site par lien hypertexte.

On imagine que la nomination de ces personnalités est le résultat d’entremises ou de mondanités dont est exclu le péquin moyen - sociologiquement, on reste dans cet entre-soi si bien décrit par les Pinçon-Charlot, ce couple de sociologues de la haute société [1] -, de remerciements pour services rendus, voire tout simplement de copinages, certaines noms quand l’on consulte leur bio se démultipliant dans tellement de CA qu’on en a le tournis. Cela n’empêche qu’il y a aussi parmi elles des personnalités dont les musées méritent certainement l’assistance et, dans le principe, il nous parait de toutes façons sain qu’un établissement public culturel puisse profiter du regard extérieur d’amateurs, le seul hic demeurant le caractère souverain et non débattu des nominations, ce qui fait très Ancien Régime comme beaucoup de choses en République française.

Généralement, les personnalités qualifiées sont nommées en CA pour trois ans, leur mandat étant renouvelable une fois. Elles y siègent gratuitement (mais peuvent être remboursées de certains frais) et « ne peuvent prendre ou conserver aucun intérêt ni occuper aucune fonction dans les entreprises traitant avec l’établissement pour des marchés de travaux, de fournitures et de prestations de services, ni assurer des prestations pour ces entreprises ». Ces nominations ne sont pas seulement honorifiques puisque les personnalités qualifiées votent les délibérations qui leur sont soumises dans ce qui ressemble certes à des chambres d’enregistrement mais tout de même, y sont traitées les questions du budget de l’établissement, sa programmation culturelle, sa politique tarifaire, la gestion du personnel etc. On ignore quelle influence elles peuvent avoir, si elles en ont.

Nous avons inclus dans notre liste des établissements non juridiquement nationaux mais dont il nous a semblé intéressant de connaître la composition du conseil d’administration comme le Centre Pompidou-Metz par exemple. Les noms de ces personnalités une fois collectés, il demeure difficile de savoir si elles y siègent toujours, leurs nominations et remplacements se faisant généralement en toute discrétion. Ces informations concernant des établissements publics donc publiées au Journal Officiel restent pourtant, pour la plupart, introuvables sur les sites des musées concernés. N’hésitez pas à nous signaler des changements, des erreurs ou des oublis. Certains de ces musées possèdent parallèlement des conseils scientifiques où l’on trouve pareillement des personnalités nommées par les ministères, nous ne les traitons pas ici.


LES ARTS DÉCORATIFS
- Les Arts Décoratifs regroupent le musée des Arts décoratifs, le musée de la Publicité, le musée Nissim de Camondo, le musée de la Mode et du Textile, la bibliothèque des arts décoratifs ainsi que l’école Camondo, le Centre des arts du livre et de l’estampe, les Ateliers du Carrousel.
- Association loi de 1901 reconnue d’utilité publique depuis 1892, liée à l’État, à qui appartiennent les collections, par une convention de délégation de service public renouvelable.

Son conseil d’administration comprend :
- Des membres élus (essentiellement issus du secteur privé dans le domaine du luxe et de la mode, de la finance et de la communication)
- Des membres de droit ( 3 représentants du ministère de la Culture)
- Un contrôleur financier (représentant du ministère de la Culture)

Membres élus :
- Hélène David-Weill, présidente de l’association
- Hervé Aaron (antiquaire, ex-président du Syndicat national des antiquaires - SNA)
- Bernard Arnault (PDG du groupe LVMH)
- Edouard Balladur (homme politique, ex-Premier ministre)
- Pierre Bergé, vice-président mode (mécène, président de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent)
- Francine Bernheim (épouse du banquier Antoine Bernheim)
- Pierre-Alexis Dumas, vice-président écoles (directeur artistique d’Hermès)
- Charles Hochman
- Claude Janssen, président du Comité international (co-fondateur de l’Institut européen d’administration des affaires - INSEAD)
- Marc Ladreit de Lacharrière (président de Fimalac, mécène, présidant du conseil d’administration de l’Agence France-Muséums)
- Maurice Lévy (PDG de Publicis Groupe)
- Kristen van Riel (ex-avocat d’affaires, ex-directeur de Sotheby’s France)
- Bruno Roger, vice-président finances, trésorier de l’association (PDG de la banque Lazard Frères)
- Gérald de Roquemaurel, secrétaire de l’association (associé de la banque Arjil, ex-président de Hachette Filipacchi Medias)
- Patrick Sayer (président du Directoire de la sociétés d’investissement Eurazeo)
- Jean Solanet
- Philippe Villin, vice-président, mécène de la galerie d’art contemporain Actuellement (banquier d’affaires)
- Jean-Michel Wilmotte (architecte)

CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre son président :
1° Un membre du Conseil d’Etat, désigné par le vice-président du Conseil d’Etat ;

2° Un membre de la Cour des comptes, désigné par le Premier président de la Cour des comptes ;

3° Un représentant du ministre chargé du tourisme ;

4° Le directeur du budget ou son représentant ;

5° Le chef du service des domaines au ministère du budget ou son représentant ;

6° Le directeur de l’architecture et du patrimoine ou son représentant, et le directeur de l’administration générale au ministère de la culture ou son représentant ;

7° Cinq personnalités qualifiées, dont deux élus locaux, désignées par le ministre chargé de la culture pour trois ans ;

8° Trois représentants du personnel élus selon des modalités fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.

Article 8 \ Décret n° 95-462 du 26 avril 1995 modifié portant statut du Centre des monuments nationaux

Personnalités nommées par la/le ministre de la Culture
Arrêté du 4 avril 2013, en remplacement de Didier Deschamps et de Adrien Goetz :
- Adeline Hazan, maire de Reims (PS).
- Marie-Christiane Ferrand de la Conté, directrice régionale des affaires culturelles de la région Nord - Pas-de-Calais.
Arrêté du 10 mars 2011 :
- Didier Deschamps, directeur régional des affaires culturelles de Languedoc-Roussillon.
- Jacques Legendre, sénateur, premier adjoint au maire de Cambrai (UMP).
- Yves Dauge, sénateur d’Indre-et-Loire, maire adjoint de Chinon (PS). 
- Antoine Gosset-Grainville, directeur général adjoint de la Caisse des dépôts et consignations.
- Adrien Goetz, enseignant, chercheur en histoire de l’art.

CENTRE POMPIDOU
Etablissement public national à caractère culturel

Le conseil d’administration comprend, outre son président :
1° Six représentants de l’Etat :
- le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
- le directeur général des médias et des industries culturelles ou son représentant ;
- le directeur général de la création artistique ou son représentant ;
- le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
- le directeur du budget ou son représentant ;
2° Deux députés et deux sénateurs désignés par leur assemblée respective ;
3° Le maire de Paris ou son représentant ;
Quatre personnalités françaises ou étrangères choisies en raison de leur compétence, nommées par arrêté du ministre chargé de la culture pour une durée de trois ans renouvelable une fois (3 personnalités avant un décret d’oct. 2015)
5° Trois représentants du personnel élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ; pour chacun d’entre eux, un suppléant est élu dans les mêmes conditions.
Décret n°92-1351 du 24 décembre 1992 portant statut et organisation du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou

Personnalités nommées par la ministre de la Culture
Arrêté du 11 avril 2016 :
- Daniel Buren, artiste.
- Thomas Pompidou, gérant d’un fonds de capital-investissement à New York (petit-fils de Georges Pompidou).
- Myriam Salomon, collectionneuse, mécène et membre de la direction d’Art press.
- Brigitte Taittinger, directrice de la stratégie et du développement de l’Institut d’études politiques de Paris (ex-PDG des parfums Annick Goutal, femme de Jean-Pierre Jouyet).
Arrêté du 13 mars 2013 :
- Bertrand Lavier, artiste plasticien (a fait l’objet d’une rétrospective au Centre Pompidou de septembre 2012 - janvier 2013).
- Thomas Pompidou, directeur de société (petit-fils de Georges Pompidou).
- Brigitte Taittinger, présidente de société (ex-PDG des parfums Annick Goutal, amie de Valérie Trierweiler et femme de Jean-Pierre Jouyet).
Arrêté du 12 avril 2012 :
- François Trèves, collectionneur (remplace Jacques Boissonnas)
Arrêté du 9 février 2010 :
- Jacques Boissonnas, gérant de sociétés (collectionneur et mécène).
- Alain Pompidou, professeur de médecine (fils adoptif de Georges Pompidou).
- Charles-Henri Filippi, président de banque [2].
Arrêté du 20 avril 2007 :
- Alain Pompidou en remplacement de Jean-Paul Bolufer.
Arrêté du (3 novembre ?) 2003 :
- Pierre Bergé (important mécène du Centre et président de la fondation Yves-Saint-Laurent)
- Jean-Louis Prat (directeur de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence).
- Alain Pompidou.

CENTRE POMPIDOU-METZ
Etablissement public de coopération culturelle à caractère industriel et commercial (EPCC) créé par la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole, le Centre Pompidou, la Région Lorraine, la Ville de Metz et l’Etat.

Le conseil d’administration est composé de 26 membres, répartis comme suit :
1° a) Treize représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements, désignés en leur sein par leurs organes délibérants, pour la durée de leur mandat électif restant à courir :
- sept représentants désignés par le Conseil de Communauté de Metz Métropole ;
- cinq représentants désignés par le Conseil régional de Lorraine ;
- un représentant désigné par le Conseil municipal de Metz ; 1° b) Le Préfet de la Région Lorraine, Préfet de la Moselle, ou son représentant ;
1° c) Le président du Centre Pompidou et six représentants du Centre Pompidou qu’il désigne, nommés pour la durée du mandat du président du Centre Pompidou ;
1° d) Le maire de Metz, ville siège de l’Etablissement, ou son représentant ;
Deux personnalités qualifiées nommées pour une durée de trois ans renouvelable :
- une personnalité désignée par le président du Centre Pompidou ;
- le président du Conseil Général de la Moselle ou son représentant
 ;
3° Deux représentants du personnel élus, pour une durée de trois ans renouvelable, selon les modalités définies par le règlement intérieur adopté par le conseil d’administration. Article 8 / Statuts du Centre Pompidou-Metz

Personnalité nommée
Décision du 11 mai 2010 du président du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou Alain Seban :
- Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel, en remplacement de M. Frank Madlener, directeur de l’IRCAM [3].

CHÂTEAU DE FONTAINEBLEAU
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre le président de l’établissement, quatorze membres :
1° Cinq représentants de l’Etat :

- le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;

- le directeur chargé des musées de France ou son représentant ;

- le directeur chargé du patrimoine ou son représentant ;

- le directeur du budget ou son représentant ;

- le préfet de Seine-et-Marne ou son représentant ;
Trois personnalités choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions, dont une en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
3° Deux membres des corps des conservateurs généraux ou des conservateurs du patrimoine, désignés par arrêté du ministre chargé de la culture, l’un parmi les conservateurs du musée du château de Fontainebleau, l’autre parmi les conservateurs généraux chargés de mission à l’inspection générale de l’architecture et du patrimoine ;
4° Deux représentants du personnel élus dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
5° Le maire de Fontainebleau ou son représentant ;
6° Le président du conseil général de Seine-et-Marne ou son représentant.
Article 10 / Décret n° 2009-279 du 11 mars 2009 créant l’Etablissement public du château de Fontainebleau

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 14 mars 2016 :
- Hugues Gall, membre de l’Institut de France
- Clémentine Gustin-Gomez, docteur en histoire de l’art, membre de la commission des dations et des trésors nationaux
- Barthélémy Barthélémy, président de l’université Paris-Sorbonne - Paris-IV, spécialiste de l’art du XIXe siècle européen
Arrêté du 10 décembre 2012 :
- Hugues Gall, membre de l’Institut de France
- Denise Vilgrain, cofondatrice d’Artlease, secrétaire générale des Amis du palais de Tokyo
- Philippe Sénéchal, directeur des études et de la recherche à l’Institut national d’histoire de l’art, en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux
Arrêté du 9 mars 2012 :
- Philippe Sénéchal, professeur d’histoire de l’art moderne (université de Picardie Jules Verne) et directeur du département des études et de la recherche à l’INHA, en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, en remplacement d’Alexandre Gady, démissionnaire
Arrêté du 9 décembre 2009 :
- Hugues Gall, membre de l’Institut de France
- Denise Vilgrain, cofondatrice d’Artlease, secrétaire générale des Amis du palais de Tokyo
- Alexandre Gady, professeur d’histoire de l’art à l’université de Nantes, en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux

MAISON DE L’HISTOIRE DE FRANCE
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre le président de l’établissement public, quinze membres :
- 1° Huit représentants de l’Etat, membres de droit :
a) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
b) Le responsable du service des musées de France à la direction générale des patrimoines ou son représentant ;
c) Le responsable du service interministériel des archives de France à la direction générale des patrimoines ou son représentant ;
d) Le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
e) Le directeur du budget ou son représentant ;
f) Le directeur général de l’enseignement scolaire ou son représentant ;
g) Le directeur général de la recherche et de l’innovation ou son représentant ;
h) Le directeur de la mémoire, du patrimoine et des archives au ministère de la défense ou son représentant ;
- 2° Six personnalités désignées en raison de leurs compétences par arrêté du ministre chargé de la culture ;
- 3° Un représentant du personnel ainsi qu’un suppléant, élus dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Décret no 2011-1928 du 22 décembre 2011 portant création de la Maison de l’histoire de France

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 28 février 2012 :
- Krzystof Pomian, philosophe et historien.

- Régis Debray, philosophe.

- Elie Barnavi, diplomate israélien et historien.
- Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen.
- Agnès Magnien, conservateur en chef du patrimoine, directrice des Archives nationales.
- Leïla Sebbar, romancière et professeure de lettres.

CHÂTEAU DE VERSAILLES
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre le président de l’établissement, dix-sept membres :
1° Cinq représentants de l’Etat :
a) Le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
b) Le directeur général des patrimoines au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
c) Un autre responsable de la direction générale des patrimoines, désigné par arrêté du ministre chargé de la culture, ou son représentant ;
d) Le directeur du budget ou son représentant ;
e) Le préfet des Yvelines ou son représentant ;
2° Un conseiller d’Etat désigné par le vice-président du Conseil d’Etat et un conseiller maître désigné par le premier président de la Cour des comptes ;
Quatre personnalités françaises ou étrangères choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions, dont une en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture  ;
4° Deux membres des corps des conservateurs généraux ou des conservateurs du patrimoine désignés par arrêté du ministre chargé de la culture, l’un parmi les conservateurs du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, l’autre parmi les conservateurs généraux chargés de mission à l’inspection des patrimoines, spécialité monuments historiques ;
5° Trois représentants du personnel, élus dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
6° Le maire de Versailles.
Article 11 / Décret n° 2010-1367 du 11 novembre 2010 relatif à l’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 30 juin 2015 :
- Luc Derepas, directeur général des étrangers en France au ministère de l’intérieur.
- Maryvonne Pinault, mécène. Reconduite au moins pour la quatrième fois, alors que les statuts de l’établissement n’autorisent qu’un seul renouvellement (art. 12). L’obstacle juridique pourrait avoir été contourné par l’émission de nouveaux décrets annulant les précédents. A vérifier. Petits arrangements entre amis ?
- Bernard Ramanantsoa, directeur général de l’Ecole des hautes études commerciales de Paris (HEC).
- Marie-Cécile Zinsou, présidente et fondatrice de la Fondation Zinsou.
Arrêté du 14 mars 2012 :
- Olivier Chaline (historien).
- Hugues Hourdin (haut fonctionnaire, président d’Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc) [4].
- Henri-François Le Tonnelier de Breteuil (propriétaire du Château de Breteuil).
- Maryvonne Pinault (épouse de François Pinault, fondateur du groupe PPR) [5].
Arrêté du 14 mars 2009 :
- Olivier Chaline (historien).
- Hugues Hourdin ([haut fonctionnaire).
- Henri-François Le Tonnelier de Breteuil (propriétaire du Château de Breteuill).
- Maryvonne Pinault.
Arrêté du 28 mars 2007 du ministre de la culture :
- Hugues Hourdin (en remplacement de Maurice Aicardi)
Arrêté du 14 mars 2006 :
- Henri-François Le Tonnelier de Breteuil
- Maryvonne Pinault
- Maurice Aicardi
- Olivier Chaline
Arrêté du 18 mars 2004 :
- Olivier de Rohan, « en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux » (Président à l’époque de la Société des Amis de Versailles).
Arrêté du 18 mars 2003 :
- Michel Baridon
- Henri-François Le Tonnelier
- Maurice Aicardi
- Maryvonne Pinault
- Etienne Pinte

CITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE
Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre son président :
1° Cinq représentants de l’Etat :
- le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
- le directeur, adjoint au directeur général des patrimoines, chargé de l’architecture ou son représentant ;
- le secrétaire général au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
- le directeur du budget au ministère chargé du budget ou son représentant ;
- le directeur général de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction ou son représentant ;.
Cinq personnalités françaises ou étrangères choisies en raison de leur compétence dans le domaine d’activité de l’établissement, nommées par arrêté du ministre chargé de la culture  ;
3° Trois représentants des salariés, élus dans les conditions prévues au chapitre II du titre II de la loi du 26 juillet 1983 susvisée, ou leurs suppléants ; leur statut est celui que définit le chapitre III de ce titre.
Article 5 / Décret n°2004-683 du 9 juillet 2004 relatif à l’établissement public de la Cité de l’architecture et du patrimoine

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 30 mars 2015 :
- François Bertière, président-directeur général de Bouygues Immobilier ;

- Patrick Braouezec, président de la communauté d’agglomération Plaine Commune ;

- Anne-Marie Châtelet, architecte, professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg ;
- Dominique Perrault, architecte ;
- Annie Fourcaut, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-I - Panthéon-Sorbonne.

LA MONNAIE DE PARIS
Etablissement public de l’Etat à caractère industriel et commercial.

Le conseil d’administration comprend vingt et un membres :
1° Sept représentants de l’Etat ;
Sept personnalités choisies en raison de leurs compétences dans des domaines en rapport avec l’activité de l’établissement public ou la gestion des entreprises ;
3° Sept représentants des personnels élus, dont trois représentants des ouvriers, deux représentants des fonctionnaires techniques autres que les ingénieurs, un représentant des fonctionnaires techniques ingénieurs et un représentant des agents contractuels.
Article R 121-8 / Décret n° 2007-259 du 27 février 2007 portant statut de l’établissement public La Monnaie de Paris

Personnalités nommées
Arrêté du 29 mars 2012 :
- Christophe Beaux (PDG de la Monnaie de Paris, reconduit le 5 avril 2012)
- Sylvain de Forges (directeur général délégué du Groupe AG2R LA MONDIALE)
- Dominique Hollard, représentant les usagers de pièces métalliques (Centre d’Étude des Trésors monétaires au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale de France)
- Henri Jullien (Directeur général adjoint des activités fiduciaires et de place à la Banque de France)
- François Lemasson (conseiller maître en service extraordinaire à la Cour des comptes)
- Lucie Muniesa (directrice financière de Radio France)
- Constance de Polignac
Arrêté du 27 mars 2007 :
- Christophe Beaux.
- Philippe Braidy (président de CDC Entreprises)
- Sylvain de Forges (directeur général délégué du Groupe AG2R LA MONDIALE)
- Dominique Hollard, représentant les usagers de pièces métalliques (Centre d’Étude des Trésors monétaires au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale de France).
- François Lemasson (Président de l’Association française des sociétés financières)
- Armand Pujal (Secrétaire général de Banque de France)
- Alain Robert

MUSÉE DE L’ARMÉE
Etablissement public national à caractère administratif et culturel, sous la tutelle du ministre de la Défense.

Le conseil d’administration comprend vingt et un membres :
1° Un membre du Conseil d’Etat désigné par le vice-président du Conseil d’Etat ;
2° Six membres de droit, à savoir ;
- Le ministre chargé des anciens combattants et des victimes de guerre ou son représentant :
- Le secrétaire général pour l’administration du ministère de la défense ou son représentant ;
- Le directeur du budget au ministère de l’économie et des finances ou Son représentant ;
- Le directeur des musées de France ou son représentant ;
- Le chef d’état-major de l’armée de terre ou son représentant ;
- Le général gouverneur des invalides.
3° Douze à quinze membres choisis, en raison de leur compétence par le ministre chargé de la défense.
Article 6 / Décret n°68-1074 du 20 novembre 1968 abrogeant certaines dispositions législatives et portant règlement d’administration publique relatif au musée de l’armée

Membres nommés par le ministre de la Défense
Rapport d’activité du musée de l’Armée 2011 :
- Annette Becker, Professeur d’histoire moderne à l’Université de Paris-Ouest Nanterre
- Jean-Pierre Bois, Professeur émérite d’histoire moderne à l’Université de Nantes
- Philippe Contamine, Professeur émérite d’histoire médiévale à l’Université Paris IV - Sorbonne, membre de l’Institut
- Didier Deconinck, Président du Conseil de Surveillance de Tarkett
- Bruno Fanucchi, Grand reporter
- Marc Fosseux, Secrétaire général de la Fondation Charles de Gaulle
- Laurent Le Bon, Directeur du Centre Pompidou-Metz
- Michel Lucas, Président du Directoire du CIC
- Gilles Pecout, Professeur des Universités, directeur du département d’histoire à l’Ecole nationale Supérieure de Paris
- Béatrix Saule, Directrice générale du domaine et du château de Versailles
- Pierre Schoendoerffer, Membre de l’Institut
- Valérie Tesnière, Directrice du musée d’histoire contemporaine / BDIC

MUSÉE DES ARTS ASIATIQUES GUIMET
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Outre son président, le conseil d’administration de l’établissement comprend treize membres :
1° Deux représentants de l’Etat :
a) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
b) Le directeur de l’administration générale du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
2° Le Président de l’Etablissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées ou son représentant ;
Cinq personnalités choisies en raison de leur compétence dans le domaine d’activité de l’établissement ou de leurs fonctions, dont une choisie en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
4° Trois membres des corps des conservateurs et des conservateurs généraux du patrimoine élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
5° Deux représentants du personnel de l’établissement élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 15 / Décret n°2003-1301 du 26 décembre 2003 portant création de l’Etablissement public du musée des arts asiatiques Guimet

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 22 novembre 2013 :
- Hubert Guimet
- Jean-Jacques Neuer, avocat (d’affaires international spécialisé dans les contentieux liés aux oeuvres d’art)
- Jérôme Neutres, docteur ès lettres [6]
- Florence Parly, administrateur civil, femme politique (ex- Secrétaire d’État au Budget, PS), actuellement Directrice générale adjointe activité passage Orly et escales France d’Air France
- Zhang-Goldberg (Diane) Wen, doctorante en histoire.
Arrêté du 16 juin 2010 :
- Olivier Gérard, président de la Société des amis du musée Guimet.
- Françoise Monod, avocate [7].
- Hubert Guimet.
- Jérôme Neutres, docteur ès lettres
- Jean-Jacques Neuer, avocat (d’affaires international spécialisé dans les contentieux liés aux oeuvres d’art).
Arrêté du 3 avril 2007 :
- Nicole Briot, inspectrice générale des finances honoraire.
- Jean-Claude Carrière, écrivain.
- Jean-Paul Claverie, conseiller du président du groupe Louis Vuitton-Moët Hennessy.
- Olivier Gérard, président de la Société des amis du musée Guimet, en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux.
- Françoise Monod, avocate.
Arrêté du 28 avril 2005 :
- Nicole Briot, inspecteur général des finances
- Jean-Claude Carrière, écrivain
- Jean-Paul Claverie, conseiller du Président, Groupe Louis Vuitton-Moët Hennessy
- Jean-Louis Masurel, président de l’Assiocation pour le rayonnement des arts asiatiques
- Guy Ullens, grand donateur

MUSÉE DES CIVILISATIONS DE L’EUROPE ET DE LA MÉDITERRANÉE (MUCEM)
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Outre son président, le conseil d’administration de l’établissement comprend dix-sept membres :
1° Six représentants de l’Etat : a) Le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
b) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ; c) Le responsable du service des musées de France ou son représentant ;
d) Le directeur du budget ou son représentant ;
e) Le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône ou son représentant ;
f) Le recteur de l’académie d’Aix-Marseille ou son représentant ;
2° Trois représentants des collectivités territoriales :
a) Le maire de Marseille ou son représentant ;
b) Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône ou son représentant ;
c) Le président du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur ou son représentant ;
Six personnalités françaises ou étrangères désignées en raison de leurs compétences par arrêté du ministre chargé de la culture, dont une sur proposition du ministre chargé de la recherche ;
4° Deux représentants du personnel ainsi que deux suppléants, élus dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture, dont un représentant du personnel scientifique.
Article 9 / Décret n° 2013-157 du 21 février 2013 portant création de l’Etablissement public du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM)

Personnalités nommées par la ministre de la Culture
Arrêté du 23 mai 2013 :
- Yves Aubin de La Messuzière, ancien ambassadeur, président de la Mission laïque française, ancien président de l’association de préfiguration du MuCEM ;
- Çelenk Bafra, directrice scientifique-adjointe du Musée d’art moderne d’Istanbul (“Istanbul Modern”) ;
- Mona Khazindar, directrice générale de l’Institut du monde arabe ;
- Brigitte Marin, professeur des universités, directrice de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) ;
- Leïla Ladjimi Sebaï, historienne et archéologue, directeur de recherches à l’Institut national du patrimoine de Tunis, présidente de l’association Les Amis de Carthage ;
Sur proposition du ministre de la Recherche :
- Jean-Pierre Étienvre, directeur de la Casa Velasquez ;

MUSÉE JEAN-JACQUES HENNER
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

L’établissement est administré par un conseil d’administration qui comprend dix membres :
1° Quatre membres de droit :
a) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
b) Le directeur de l’administration générale du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
c) Le Président de l’Etablissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées ou son représentant ;
d) Le président de l’Etablissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie ou son représentant ;
2° Un représentant de la famille du donateur, nommé par arrêté du ministre chargé de la culture, sur proposition des ayants droit ;
Quatre personnalités choisies en raison de leur compétence dans le domaine d’activité de l’établissement, dont un membre de l’Académie des beaux-arts, nommées par arrêté du ministre chargé de la culture, sur proposition du directeur général des patrimoines ;
4° Un représentant du personnel élu dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 6 \ Décret n°2005-538 du 23 mai 2005 relatif à l’Etablissement public du musée national Jean-Jacques Henner

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 24 juin 2015 :
- Thierry Coudert, administrateur général (reconduit)
- Sylvie Fanchon, artiste-peintre, professeure à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (reconduite)
- Hugues Gall, membre de l’Académie des Beaux-Arts (reconduit)
- Isabelle de Lannoy, historienne de l’art (reconduite)
Arrêté du 10 avril 2012 :
- Isabelle de Lannoy (historienne d’art, spécialiste de Jean-Jacques Henner, auteur du catalogue raisonné de l’artiste)
- Thierry Coudert, reconduit président du conseil d’administration (conseiller de Paris groupe UMPPA [8])
- Sylvie Fanchon, artiste-peintre, professeure à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts
- Hugues Gall, membre de l’Académie des beaux-arts (ancien directeur de l’Opéra)
Arrêté du 8 décembre 2008 :
- Pierre Carron, peintre, membre de l’Académie des beaux-arts.
- Thierry Coudert, conseiller de Paris, président du conseil d’administration
- Isabelle de Lannoy, historienne d’art (spécialiste de Jean-Jacques Henner, auteur du catalogue raisonné de l’artiste).
- Jean-Loup Roubert, architecte, membre de l’Institut.

MUSÉE DU LOUVRE
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend dix-neuf membres :
1° Le président de l’établissement ;
2° Quatre représentants de l’Etat :
a) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
b) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
c) le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
d) Le directeur du budget au ministère chargé du budget ou son représentant ;
3° Le Président de l’Etablissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées ou son représentant ;
4° Sept personnalités choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions, dont deux en raison de leur connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
5° Trois membres des corps des conservateurs généraux ou des conservateurs du patrimoine élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
6° Trois représentants du personnel élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 13 / Décret n°92-1338 du 22 décembre 1992 portant création de l’Etablissement public du musée du Louvre

Personnalités nommées par le ministre de la culture au titre des personnalités choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions :
Arrêté du 25 juin 2014 :
- Catherine Virlouvet, directrice de l’Ecole française de Rome (historienne) ;
- Véronique Weill, membre du comité de direction d’Axa.
Arrêté du 26 mars 2014 :
- Pierre Bergé, président de société et mécène ;
- Véronique Cayla, présidente du directoire d’Arte France ;
- Karine Setton Journo, mécène (Grand Mécène en 2011, avec son époux Philippe Journo, fondateur de la Compagnie de Phalsbourg)
Arrêté du 28 novembre 2013, nommées au titre des personnalités choisies en raison de leur connaissance des publics des musées nationaux :
- Antoine Tchekhoff, avocat international, secrétaire de la Société des amis du Louvre
- Françoise Benhamou, économiste, professeure des universités, chroniqueuse, spécialiste de l’économie de la culture et des médias
Arrêté du 25 mai 2011 :
- Henri de Castries, président-directeur général d’Axa ;
- Thierry Desmarest, président d’honneur et administrateur de Total, président de la Fondation Total
Arrêté du 16 mars 2011 :
- Véronique Cayla, présidente du directoire d’Arte France ;
- Pierre Bergé, entrepreneur et mécène ;
- Denis Olivennes, président-directeur général de la radio Europe 1.
Arrêté du 28 octobre 2010, nommées au titre des personnalités choisies en raison de leur connaissance des publics des musées nationaux :
- Antoine Tchekhoff, avocat international, secrétaire de la Société des amis du Louvre.
- Françoise Benhamou, économiste, professeure des universités, chroniqueuse, spécialiste de l’économie de la culture et des médias (auteur en 2011 du rapport Valorisation du patrimoine culturel pour le Conseil d’Analyse Economique).
Arrêté du 11 mars 2008 :
- Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française.
- Antonio Foscari, professeur des universités.
- Denis Jeambar, président-directeur des éditions du Seuil.
Arrêté du 20 mai 2008 :
- Henri de Castries, président du directoire d’AXA.
- Thierry Desmarets, président du groupe Total.
Arrêté du 8 octobre 2007, nommées en tant que personnalités choisies en raison de leur connaissance des publics des musées nationaux :
- Marc Fumaroli, de l’Académie française, président de la Société des amis du Louvre.
- Jacques Rigaud, conseiller d’Etat.
Arrêté du 23 mai 2005 :
- Jean-Marc Sauvé, secrétaire général du Gouvernement.
- Louis Schweitzer, président du conseil d’administration de Renault.

MUSÉE D’ORSAY & MUSÉE DE L’ORANGERIE
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Outre son président, le conseil d’administration de l’établissement comprend quatorze membres :
1° Trois représentants de l’Etat :
a) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
b) le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
c) Le directeur du budget ou son représentant ;
2° (alinéa supprimé)
Six personnalités choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions, dont une en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
4° Trois membres des corps des conservateurs généraux ou des conservateurs du patrimoine élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
5° Deux représentants du personnel de l’établissement élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 15 / Décret n°2003-1300 du 26 décembre 2003 portant création de l’Etablissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie.

Personnalités nommées par la ministre de la Culture
Arrêté du 12 novembre 2013 :
- Maryvonne de Saint-Pulgent, conseiller d’Etat
- Jérôme Clément, administrateur civil, président de société d’audiovisuel
- Teresa Cremisi, éditrice, directrice générale chargée du développement éditorial de Madrigall (Groupe Gallimard)
- Samuel Keller, directeur de la fondation Beyeler
- Dominique Reiniche, chairman Europe de The Coca-Cola Company
- Aline Sylla-Walbaum, directrice générale de Christie’s France.
Arrêté du 9 septembre 2010 :
- Jacques Attali, écrivain, conseiller d’Etat honoraire.
- Antoine Gosset-Grainville, directeur général adjoint de la Caisse des dépôts et consignations.
- Jérôme Clément, administrateur civil, président de société d’audiovisuel.
- Philippe de Montebello, directeur honoraire du Metropolitan de New York.
- François Pérol, président du directoire du groupe Banques populaires-Caisses d’épargne (ancien conseiller de Nicolas Sarkozy).
- Maryvonne de Saint-Pulgent, conseiller d’Etat.

MUSÉE PICASSO
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration de l’établissement comprend, outre le président de celui-ci, neuf membres :
- 1° Trois représentants de l’Etat : a) Le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ; b) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ; c) Le directeur du budget ou son représentant ;
- 2° Le maire de Paris ou son représentant ;
- 3° Trois personnalités choisies en raison de leur compétence ou de leurs fonctions, dont une en raison de sa connaissance des publics des musées nationaux, désignées par arrêté du ministre chargé de la culture ;
- 4° L’administrateur judiciaire de la succession Picasso ;
- 5° Un représentant du personnel élu dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Décret n° 2010-669 du 18 juin 2010 portant création de l’Etablissement public du musée national Picasso - Paris

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 19 mai 2015 :
- Alfred Pacquement, conservateur général honoraire du patrimoine (ex-directeur du musée national d’art moderne - Centre Pompidou), en remplacement de Jérôme Bouët.
Arrêté du 22 mai 2014 :
- Anne-Marie Charbonneaux, présidente du conseil d’administration du Centre national d’art contemporain de Grenoble, en remplacement d’Anne Sinclair, démissionnaire.
Arrêté du 28 avril 2014 :
- Anne Sinclair, journaliste, productrice de télévision (petite-fille du galeriste Paul Rosenberg, marchand de Picasso) [9].
- Jérôme Bouët, inspecteur général des affaires culturelles.
- Jean-Paul Claverie, conseiller du président-directeur général du groupe LVMH.
Arrêté du 25 octobre 2010 :
- Anne Sinclair, journaliste, productrice de télévision.
- Maria Embiricos, grand mécène, administratrice de sociétés et de fondations culturelles.
- Jean-Paul Claverie, président-directeur général du groupe LVMH.

MUSÉE RODIN
Etablissement public à caractère administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le musée est administré par un conseil d’administration qui comprend :
1° Quatre membres de droit :
a) Le directeur général des patrimoines au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
b) Le secrétaire général au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
c) Le chef du grand département des sculptures du Moyen Age, de la Renaissance et des Temps modernes ou son représentant ;
d) Le président de l’Etablissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie ou son représentant ;
Cinq membres nommés par arrêté du ministre chargé de la culture en raison de leur compétence, parmi lesquels figure obligatoirement un sculpteur. Leur mandat est de trois ans renouvelable deux fois.
En cas de vacance d’un siège pour quelque cause que ce soit, un autre membre est nommé dans les mêmes conditions jusqu’à expiration du mandat en cours.
3° Deux représentants du personnel élus pour trois ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 3 / Décret n°93-163 du 2 février 1993 relatif au musée Rodin

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 24 juin 2015 :
- Yannick Bolloré président-directeur général d’Havas
- Christine Cayol, philosophe et écrivain, fondatrice de Yishu 8 (Pékin, Paris) (reconduite)
- Penelope Curtis, directrice du Museu Calouste Gulbenkian
- Eléonore Ladreit de Lacharrière, déléguée générale de la Fondation Culture & Diversité (reconduite)
- Didier Vermeiren, sculpteur (reconduit)
Arrêté du 6 avril 2012 :
- Yves de Chaisemartin (homme de presse)
- Dorothy Kosinski (Directrice de la Phillips Collection)
- Christine Cayol (philosophe, fondatrice de Synthesis)
- Didier Vermeiren, sculpteur
- Eléonore de Lacharrière (directrice de la Fondation Culture et Diversité, créée en 2006 par son mari, Marc Ladreit de Lacharrière, PDG de Fimalac)
Arrêté du 5 mars 2009 :
- Yves de Chaisemartin
- Jacques Dauchez
- Dorothy Kosinski
- Guiseppe Penone, sculpteur.
- François Polge de Combret (banquier d’affaires).
Arrêté du 5 novembre 2002 :
- Ruth Butler, professeur honoraire de l’université de Massachusetts.
- André Gadaud, conseiller maître à la Cour des comptes.
- Léonard Gianadda, président de la Fondation Gianadda.
- Giuseppe Penone, sculpteur.
- François Polge de Combret, associé-gérant de Lazard Frères.
Arrêté du 9 novembre 1999 :
- Ruth Butler, professeur honoraire de l’université de Massachusetts.
- Léonard Gianadda, président de la Fondation Gianadda.
- Xavier Moreno, directeur à la Compagnie de Suez.
- Bernard Pages, sculpteur.
- Jacques Vistel, conseiller d’Etat.

MUSÉE DU QUAI BRANLY
Etablissement public à caractère administratif (EPA) des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Culture.

L’établissement public est administré par un conseil d’administration qui comprend, outre son président :
1° Deux membres du Parlement :
a) Un député ;
b) Un sénateur ;
2° Deux représentants de collectivités territoriales :
a) Un représentant de la ville de Paris ;
b) Un représentant de la région Ile-de-France ;
3° Sept membres de droit :
- le directeur de l’enseignement supérieur au ministère chargé de l’enseignement supérieur ou son représentant ;
- le directeur de la recherche au ministère chargé de la recherche ou son représentant ;
- le directeur général des patrimoines au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
- le secrétaire général au ministère chargé de la culture ou son représentant ;
- le directeur du budget au ministère chargé du budget ou son représentant ;
- le directeur général de la coopération internationale et du développement au ministère des affaires étrangères ou son représentant ;
- le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture ou son représentant ;
Quatre personnalités qualifiées nommées par arrêté conjoint des ministres chargés de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la culture  ;
5° Trois représentants du personnel, élus pour une durée de trois ans, selon des modalités fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la culture, ou leurs suppléants.
Article 6 / Décret n°2004-1350 du 9 décembre 2004 relatif au statut de l’Etablissement public du musée du quai Branly.

Personnalités nommées par la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le ministre de la Culture
Arrêté du 7 mars 2014 :
- Anne Douaoui, donatrice du musée du quai Branly (ex-épouse de Jacques Kerchache).
- Francine Mariani-Ducray, conseiller d’Etat, présidente du conseil d’administration de l’Académie de France à Rome [10].
- Christine Mengin, maître de conférences à l’université Paris-I
- Louis Schweitzer, président de la Société des amis du musée du quai Branly.
Arrêté du 16 décembre 2010 :
- Francine Mariani-Ducray
- Anne Douaoui
- Louis Schweitzer, président de la Société des amis du musée du quai Branly.
- Yves Coppens, universitaire, membre de l’Institut (paléontologiste et paléoanthropologue).

MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE
Etablissement public à caractère culturel, scientifique et professionnel constitué sous la forme d’un grand établissement.

Le conseil d’administration comprend, outre son président :
1° Cinq représentants de l’Etat, nommés respectivement par les ministres chargés de l’enseignement supérieur, de l’environnement, de la recherche, de la culture et du budget ;
Six personnalités qualifiées, n’appartenant pas au Muséum, nommées conjointement par les ministres chargés de la tutelle, en raison de leurs compétences dans les domaines d’activité du Muséum, dont une sur proposition du ministre chargé de l’enseignement supérieur, une sur proposition du ministre chargé de l’enseignement scolaire, deux sur proposition du ministre chargé de l’environnement et deux sur proposition du ministre chargé de la recherche ;
3° Un représentant de la ville de Paris, n’appartenant pas au Muséum, nommé par les ministres chargés de la tutelle, sur proposition du maire de Paris ;
4° Dix membres élus par les collèges définis à l’article 20.
Article 8 / Décret n° 2001-916 du 3 octobre 2001 relatif au Muséum national d’histoire naturelle

Personnalités nommées par la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et de la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Arrêté du 3 avril 2015 :
Sur proposition du ministre chargé de l’enseignement supérieur :

- Bruno Jacomy (conservateur en chef du Patrimoine, directeur scientifique du musée des Confluences, Lyon)

 Sur proposition du ministre chargé de l’enseignement scolaire :

- Bertrand Pajot (inspecteur général de l’Education Nationale)

Sur proposition du ministre chargé de l’environnement :

- Christophe Aubel (directeur de l’association Humanité et biodiversité)
- Françoise Gaill (océanographe, directrice de recherche au CNRS, présidente du comité scientifique de la Plateforme Océan & Climat)

Sur proposition du ministre chargé de la recherche :

- Stéphanie Thiébault (directrice de l’Institut écologie et environnement, CNRS)
- Anne Larigauderie (Intergovernmental Platform on Biodiversity and Ecosystem Services)

PALAIS DE TOKYO
Société par actions simplifiées (SAS) de droit privé, l’actionnaire unique étant l’Etat.
Créée le 9 juillet 2011 par Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture (dépôt au Greffe du Tribunal de Commerce de Paris le 5 août 2011)

- Pour exercer son activité, le Palais de Tokyo a signé une délégation de service public avec le ministère de la Culture.
- Son Président, nommé par décret du 8 juin 2011 du Président de la République sur proposition du ministre de la Culture, pour 5 ans : Jean de Loisy (commissaire d’exposition)
- Sa directrice générale déléguée, nommée par arrêté du 20 juin 2011 du ministre de la Culture sur proposition du Président de la Société : Julie Narbey (administratrice civile, ancienne conseillère au cabinet du ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, chargée des affaires budgétaires et fiscales, de la modernisation et du développement durable)

Selon les statuts constitutifs de la Société Palais de Tokyo, son conseil d’administration comprend outre son Président, 15 membres au mandat de 3 ans :
- 5 représentants de l’Etat nommés par décret :
3 sur proposition du ministre de la Culture
1 sur proposition du ministre du Budget
1 sur proposition du ministre de l’Economie
- 8 personnes qualifiées choisies en raison de leur compétence, désignées par le ministre de la Culture sur proposition du Président de la Société
- 2 représentants des salariés

Représentants de l’Etat nommés sur proposition du ministre de la Culture
Décret du 17 octobre 2014 :
- Lucie Muniesa, directrice, secrétaire générale adjointe du ministère de la culture et de la communication.
- Michel Orier, directeur général de la création artistique.
- Pierre Oudart, directeur adjoint, chargé des arts plastiques, à la direction générale de la création artistique.
Sur proposition du ministre chargé de l’économie :
- Christophe Beaux, président-directeur général de la Monnaie de Paris.
Sur proposition du ministre chargé du budget :
- Pierre Deprost, inspecteur général des finances.
Décret du 6 juillet 2011  :
- Christopher Miles, directeur, secrétaire général adjoint du ministère de la culture et de la communication.
- Georges-François Hirsch, directeur général de la création artistique
- Jean-Pierre Simon, directeur, chargé des arts plastiques, à la direction générale de la création artistique
sur proposition du ministre de l’Economie :
- Christophe Beaux président-directeur général de la Monnaie de Paris
sur proposition du ministre du Budget :
- Bruno Parent, inspecteur général des finances chargé du suivi des sujets culturels.

Personnes qualifiées
Arrêté du 6 novembre 2014 :
- Staffan Ahrenberg, collectionneur suédois, propriétaire de la revue Cahiers d’art ;
- Colette Barbier, directrice de la fondation d’entreprise Ricard ;
- Valérie Belin, artiste ;
- Valérie Bernis, Directeur Général Adjoint de GDF SUEZ en charge des Communications et Marketing ;
- Martin Bethenod, directeur de Palazzo Grassi–Punta della Dogana - fondation Pinault à Venise ;
- Jean Blaise, directeur général de la société publique locale du « Voyage à Nantes » ;
- Nicolas Bos, président-directeur général de Van Cleef & Arpels ;
- Jennifer Flay, directrice de la FIAC

Annexe des statuts du 19 juillet 2011 :
- Martin Béthenod (directeur de Palazzo Grassi–Punta della Dogana - fondation Pinault à Venise)
- Jean Blaise (directeur artistique de spectacles, créateur du Festival des Allumées à Nantes, directeur artistique de la première Nuit blanche, à Paris)
- Yves Carcelle (ex-président de Louis Vuitton, membre du comité exécutif de LVMH, président de la Fondation Louis Vuitton pour la création)
- Pierre Cornette de Saint Cyr (ex-président de l’association Palais de Tokyo - Site de création contemporaine, commissaire-priseur)
- François Henrot (associé-gérant de la Banque Rothschild, président du conseil d’administration de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs)
- Maja Hoffmann (héritière suisse du groupe pharmaceutique Hoffmann-La Roche, présidente de la Fondation Luma)
- Steve Rosenblum (PDG de Pixmania, collectionneur d’art contemporain, fondateur avec sa femme Chiara de Rosenblum Collection & Friends)
- Xavier Veilhan (artiste)

Président du Conseil d’administration nommé par décret du 2 mai 2012 :
- Jacques-Antoine Granjon (PDG de la société vente-privee.com, collectionneur d’art contemporain)
Le 11 avril 2012, proposition de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, à Nicolas Sarkozy, président de la République, de la nomination - en contradiction avec les statuts constitutifs qui stipulent que le Président de la Société préside le Conseil d’administration. Ont-ils été modifiés depuis ? Une personne qualifiée est-elle partie ?

« PARIS MUSÉES »
Etablissement public local à caractère administratif (régie dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière) rassemblant les 14 musées de la Ville de Paris, voté en séance du Conseil de Paris du 20 juin 2012. La gestion opérationnelle des musées sera transférée à l’établissement public le 1er janvier 2013.

Le conseil d’administration désigné par le Conseil de Paris sur proposition du Maire est composé de 13 membres, répartis comme suit :
- Neuf représentants de la Ville de Paris, pour une durée de six ans qui ne peut excéder la durée de leur mandat de conseiller.
- Quatre personnalités reconnues dans le domaine de leurs compétences ou de leurs fonctions, notamment dans les domaines culturels ou économiques.
- Aucun représentant du personnel (un cas unique dans notre liste d’établissements publics muséaux).

Représentants de la Ville de Paris
nommés en séance du Conseil de Paris du 20 juin 2012 sur proposition de Bertrand Delanoë :
- Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris chargée de l’urbanisme et de l’architecture (PS), élue présidente de l’établissement public lors du premier conseil d’administration le 12 juillet 2012.
- Danièle Pourtaud, adjointe au maire en charge du patrimoine depuis mars 2009 (PS), élue vice-présidente de l’établissement public lors du premier conseil d’administration le 12 juillet 2012.
- Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris chargé de la culture (Démission le 3 juillet 2012), Maire du 4ème arrondissement (PS).
- Hermano Sanches-Ruivo, Vice-Président de la 9ème Commission (Culture et Relations internationales), conseiller délégué auprès du Maire du 14e arrondissement, chargé des affaires européennes et des anciens combattants (PS).
- Danielle Fournier (Verts).
- Danielle Simonnet (PG).
- Hélène Mace de Lepinay, adjointe à la Culture jusqu’en 2001 (UMP).
- Céline Boulay-Esperonnier (UMP).
- Geneviève Bertrand, Présidente de la 9ème commission (culture, relations internationales, affaires européennes, patrimoine, mémoire et monde combattant) (Centre et indépendants).

Personnalités
nommées en séance du Conseil de Paris du 20 juin 2012 sur proposition de Bertrand Delanoë :
- Martin Béthenod, directeur du Palazzo Grassi à Venise depuis 2010 (propriété de François Pinault).
- Jean-François Chougnet, énarque et historien, directeur de Marseille-Provence 2013.
- Gaïta Leboissetier, directrice adjointe chargée des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.
- Antoinette Le Normand-Romain, historienne de l’art, directrice générale de l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).

Directrice générale
- Delphine Lévy nommée en séance du Conseil de Paris du 20 juin 2012 sur proposition de Bertrand Delanoë. Enarque, administratrice civile hors classe, conseillère au Cabinet du M. Delanoë pour les questions sociales en 2001 puis directrice adjointe en mars 2008. Depuis mars 2011, dirigeait la mission de préfiguration de l’établissement public.

RÉUNION DES MUSÉES NATIONAUX & GRAND PALAIS
Etablissement public national à caractère industriel et commercial du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend, outre son président, dix-huit membres : 1° Six représentants de l’Etat, membres de droit :
a) Le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ;
b) Le directeur général des patrimoines ou son représentant ;
c) Un autre responsable de la direction générale des patrimoines, désigné par arrêté du ministre chargé de la culture, ou son représentant ;
d) Le directeur général de la création artistique ou son représentant ;
e) Le directeur du budget ou son représentant ;
f) Le directeur général du Trésor ou son représentant ;
Six personnalités désignées en raison de leurs compétences par arrêté du ministre chargé de la culture, dont deux nommées sur proposition du ministre chargé de l’économie et des finances en raison de leurs compétences dans le domaine économique ;
3° Six représentants des salariés élus dans les conditions prévues au chapitre II du titre II de la loi du 26 juillet 1983 susvisée.
Article 7 / Décret n° 2011-52 du 13 janvier 2011 relatif à l’Etablissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées

Arrêté du 2 avril 2014 :
Personnalités nommées par la ministre de la Culture
- Marion Ackermann, directrice de la Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen.
- Patricia Barbizet, directrice générale d’Artémis (holding de François Pinault).
- Charlotte Dennery, directrice opérationnelle de BNP Paribas Investment Partners, directrice générale de FundQuest.
- Christian Giacomotto, président du comité d’audit de l’Agence France-Muséums (Gimar & Cie).
Personnalités nommées par le ministre de l’Economie
- Helen Alexander, présidente de la Confederation of British Industry (équivalent britannique du MEDEF).
- Pierre Louette, directeur exécutif d’Orange.
Arrêté du 21 mars 2011 :
Personnalités nommées par la ministre de la Culture
- Patricia Barbizet, Directrice générale d’Artémis
- Robert Fleck, Directeur de la Bundeskunsthalle à Bonn.
- Christian Giacomotto, Président du comité d’audit de l’Agence France-Muséums.
- Véronique Morali, Présidente fondatrice de Terrafemina.com
Personnalités nommées par le ministre de l’Economie
- Helen Alexander, Présidente de la Confederation of British Industry.
- Pierre Mariani, Président du comité de direction de DEXIA.
Arrêté du 12 avril 2010 :
- Jean-Louis Milin, conseiller auprès du président de la banque Lazard Frères.
- Françoise Monod, avocate associée au cabinet PDGB.
- Patricia Barbizet, présidente du conseil d’administration d’ARTEMIS.

La RMN-Grand Palais comprend également un conseil d’orientation stratégique, « consulté sur les orientations de la politique culturelle et scientifique de l’établissement, les activités de diffusion culturelle et les développements numériques et, à l’initiative de son président, sur toute question relative aux activités de l’établissement ».

Le conseil d’orientation stratégique comprend, outre son président, quinze membres :
Quinze personnalités choisies en raison de leurs compétences scientifiques et culturelles pour une durée de trois ans renouvelable, dont cinq nommées par le ministre chargé de la culture et dix nommées par le président de l’établissement
Deux de ces personnalités appartiennent au corps des conservateurs du patrimoine ou à celui des conservateurs généraux du patrimoine et quatre d’entre elles sont étrangères ou ont exercé leurs activités de façon significative à l’étranger.
Article 15 / Décret n° 2011-52 du 13 janvier 2011 relatif à l’Etablissement public de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées

Décision du 5 octobre 2012 :
Nommée par le président de l’établissement :
- Catherine Tasca, sénatrice des Yvelines, ancienne ministre de la Culture et de la Communication (en remplacement de David Kessler)
Décision du 13 avril 2011 :
Nommés par le président de l’établissement :
- Patrick Bloche, député-maire du11e arrondissement de Paris (PS)
- Neil Mc Gregor, directeur général du British Museum à Londres
- Maria-Vittoria Marini Clarelli, surintendante, Galleria nazionale d’arte moderna e contemporanea à Rome
- Olivier Meslay, responsable du département d’art européen et américain du Dallas Museum of Art à Dallas
- Sylvie Ramond, directrice du musée des Beaux-Arts de Lyon
- Didier Fusillier, directeur de la Maison de la culture de Créteil, directeur artistique de Lille 3000
- Lucien Jibert, ancien membre du conseil d’administration de l’EPGPCE, spécialiste des foires et salons
- David Kessler, conseiller d’État, directeur général des Inrockuptibles (société des Éditions indépendantes)
- Alex Beard, deputy director, Tate à Londres
- Roch-Olivier Maistre, premier avocat général à la Cour des comptes, président du conseil d’administration
Arrêté du 21 mars 2011 :
Nommés par le ministre de la Culture :
- Bernard Blistène, directeur du département du développement culturel au Centre national d’art et de culture Georges Pompidou
- Thomas Campbell, directeur général du Metropolitan Museum of Art à New York
- Hugues Gall, directeur de la fondation Claude Monet de Giverny, membre de l’Institut
- Claudie Haigneré, présidente de l’Etablissement public du palais de la Découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie
- Franck Riester, député-maire de Coulommiers

SÈVRES - CITÉ DE LA CÉRAMIQUE
Etablissement public administratif (EPA) du ministère de la Culture.

Le conseil d’administration comprend treize membres :
1° Quatre membres de droit : – le secrétaire général du ministère chargé de la culture ou son représentant ; – le directeur général des patrimoines au ministère chargé de la culture ou son représentant ; – le directeur général de la création artistique au ministère chargé de la culture ou son représentant ; – le préfet d’Ile-de-France ou son représentant ;
2° Le président du conseil général des Hauts-de-Seine ou son représentant ;
3° Le maire de Sèvres ou son représentant ;
Cinq personnalités désignées en raison de leurs compétences par arrêté du ministre chargé de la culture ;
5° Deux représentants du personnel, élus selon des modalités fixées par arrêté du ministre chargé de la culture.
Article 8 / Décret no 2009-1643 du 24 décembre 2009 portant création de l’Etablissement public Sèvres - Cité de la céramique

Personnalités nommées par le ministre de la Culture
Arrêté du 11 septembre 2012 :
- Sandra Mulliez, présidente de SAM Art Projects.
- Antoine d’Albis, président de l’Association des amis du Musée national de la céramique (chimiste, ancien chef du laboratoire de la Manufacture de Sèvres).
- Anne-Claire Schumacher, conservatrice du musée Ariana de Genève.
- Jeanne-Marie Lecomte, présidente du laboratoire Bioprojet Pharma, collectionneuse d’art contemporain.
- Marc Giacomini, président de la chambre de commerce et d’industrie de Limousin, président de la Société des amis du Musée national de la porcelaine Adrien Dubouché de Limoges.
- Jean-Marie Fabre, fondateur et président de Parvilla.
Arrêté du 19 mai 2010 :
- Rosalind Savill, conservatrice, directrice de la Wallace collection de Londres.
- Delphine Arnault-Gancia, directrice générale adjointe de Christian Dior.
- Sandra Mulliez, présidente de la fondation Art Projects.
- Antoine d’Albis, président de l’association des Amis du musée national de la céramique (chimiste, ancien chef du laboratoire de la Manufacture de Sèvres).
- Jean-Marie Fabre, fondateur et président de Parvilla.

:: Louvre pour tous | 10/04/2015 | 08:30 | 7 commentaires

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT



VOS COMMENTAIRES


8.06.2015 | artefieds | http://www.artefields.com

En effet, édifiant !


10.05.2015 | claire |

Et que savons nous pour le Muséum national d’Histoire naturelle ? de loin le plus doté en objets et le plus vaste musée de France (sur 13 sites - bien que dépecé d’une partie importante de ses collections pour constituer le caprice discutable du Quai Branly qui, lui, est assimilé aux « grands » ?), l’un des musées les plus visités à Paris (avec 3,6 millions d’entrées, c’est bien + que le musée d’Orsay ou Pompidou !) mais toujours oublié de ce genre de liste ? Pourquoi ces oublis systématiques : on aimerait bien savoir ce qui se passe à leur CA , le rôle des politiques, de la ville de Paris, de la région, de l’Europe ? Serait-ce mieux à l’Education nationale qu’à la Culture ?

Bernard Hasquenoph / Louvre pour tous, le 11/05/2015, à 07:32 |

Bonne idée. Je vais le rajouter.


3.02.2015 | odilon |

Et que penser des conservateurs, fonctionnaires d’Etat, au sein des conseils d’administration de fondations privées ?


7.10.2012 | jijire |

Il semblerait que le conseil d’administration du musée des arts décoratifs soit le plus « privé » des conseils, ne comportant que des PDG d’enormes groupes , ce musée est il encore libre dans ces choix, est il un musée d’etat ? les honoraires des livres pondus par les marques et signés par les conservateurs(trices) sont ils versés au musée etc, etc il semblerait qu’on devie beaucoup dans ce musée !!!


31.03.2011 | Jean-no | http://www.hyperbate.com/dernier/

On me souffle que David Douillet serait parfait au musée de la porcelaine.


31.03.2011 | Blogueur Influent | http://www.blogueurinfluent.com

Un chapitre à ajouter au Président des riches des Pinçon/Pinçon-Charlot ! Ce pays est vraiment au trente-sixième dessous.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES

[1] Sociologues de la haute société, à lire parmi les ouvrages de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot : Les Ghettos du Gotha : comment la bourgeoisie défend ses espaces, éd. Payot, 2009 et Châteaux et châtelains, éd. Anne Carrière, 2005.

[2] « Le 15 mai 2008, en association avec Laurent Fabius, Jérôme Clément, Serge Weinberg, Christian Blanckaert et Marc Ladreit de Lacharrière, il rachète Piasa, 6e maison française d’enchères, à la holding Artemis de François Pinault. Depuis février 2009, il est également le conseiller éditorial de la revue (Art Absolument). » WIKIPEDIA.

[3] La société d’investissement Wendel est le principal mécène du Centre Pompidou-Metz depuis un accord de partenariat signé le 3 mai 2010. Par ailleurs Ernest-Antoine Seillière, Président du Conseil de surveillance de Wendel, est vice-président de l’Association des Amis du Centre Pompidou-Metz créée le 17 novembre 2010.

[4] « Balla(dur), qui se targue de répugner à demander quoi que ce soit, avait toutefois réclamé, en 2007, comme unique faveur que son collaborateur du Conseil d’Etat Hugues Hourdin soit nommé à la tête du domaine de Versailles. Sarko a dit niet et nommé Aillagon : un chiraquien, en plus ! » LE CANARD ENCHAÎNÉ | 04.03.09.

[5] « Durant ce temps, Madame Maryvonne Pinault siégeait, elle, à la commission des acquisitions tout comme au conseil d’administration de l’établissement public de Versailles en tant que personne qualifiée, passionnée qu’elle est par l’art ancien, collectionneuse (parfois malheureuse) et généreuse donatrice pour moitié en 1999 d’une commode Riesener acquise par le Château près de 11M€... chez Christie’s (propriété de son mari). Vous suivez ? On ignore depuis quand Madame siègeait au C.A. de Versailles, plausiblement avant l’arrivée de M. Aillagon ce qui était le cas pour sa place à la commission des acquisitions, et si elle y siège encore. Probablement, tout comme elle siège au conseil d’administration de la Société des Amis de Versailles, entre autres cercles ultra select (Conseil artistique des Musées nationaux, Cercle Cressent du musée du Louvre). » dans notre article « Un Murakami vu à Versailles en vente chez Christie’s ».

[6] « Docteur ès lettres, auteur d’essais sur l’art, particulièrement sur l’art indien, Jérôme Neutres est également commissaire d’expositions et réalisateur de films documentaires. Attaché culturel en Inde (2002-2006), où il rencontra Umang Hutheesing, puis aux Etats-Unis (2006-2010), il est actuellement conseiller du président du Grand Palais, à Paris... » Lu sur le site des Editions de la Martinière.

[7] Egalement siégeant au CA de la RMN, de la Fondation Culture Espace, présidente de l’Association Jean Bernard, l’épouse de Jérôme Monod est présidente du conseil d’administration des Écoles d’art américaines de Fontainebleau.

[8] « Est-ce parce que Thierry Coudert, Monsieur Culture de l’opposition parisienne, n’a pas trouvé meilleure promo pour la sortie de son très beau livre Café Society : Mondains, mécènes et artistes, 1920-1960 que d’organiser une exposition sur le même sujet au musée national Jean-Jacques Henner sans qu’on y voit aucun rapport ? Le cadre était beaucoup plus prestigieux que la mairie du XVIIe où il est conseiller, arrondissement où se trouve l’établissement public... dont il est par ailleurs président du Conseil d’administration depuis que la ministre de la Culture d’alors, Christine Albanel, l’y a nommé en 2008. Du jamais vu. » dans notre article « Musées de Paris comme un malaise » | 25.11.10.

[9] « Anne Sinclair est la petite-fille du galeriste Paul Rosenberg qui a été le marchand de Picasso de 1918 à 1939. La journaliste, qui fait partie des Amis du musée, a fait une dation d’un tableau de l’artiste intitulé »Portrait de Madame Rosenberg et sa fille« (1918), représentant sa grand-mère et sa mère enfant. » LE PARISIEN | 03.11.10. Lire aussi « DSK-Sinclair : un patrimoine en héritage », L’EXPRESS | 11.05.11.

[10] Enarque, Conseiller d’Etat, Francine Mariani-Ducray a été directrice de l’administration générale, chef du service de l’inspection générale de l’administration des affaires culturelles, puis directrice des musées de France au ministère de la Culture en 2001.



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]