LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Musée d’Orsay

Le musée d’Orsay drague les djeuns

Bernard Hasquenoph |

Louvre pour tous | 3/12/2008 | 11:39 |


Les grands musées comme Orsay ou le Louvre, et maintenant Cluny, organisent des soirées réservées aux jeunes n’y attirant que les plus privilégiés.

JPG - 20.3 ko
© DR

03.12.08 | VISUEL SYMPA - quoique un peu cliché - pour initiative sympa incontestablement. L’austère musée de l’art du XIXème siècle organise ces jours-ci deux soirées « exceptionnelles et gratuites » pour découvrir ses collections, réservées aux étudiants et plus globalement aux jeunes de moins de 31 ans avec un prolongement vers le musée national du moyen-âge de Cluny, soirées façon « happy hours » selon la ministre de la Culture Christine Albanel aussi chébran parfois que son ex-collègue Jack Lang [1].

Le principe est le suivant : les djeuns visiteurs sont accueillis par des djeuns étudiants en histoire de l’art, médiation culturelle, musicologie et tourisme, là pour orienter et guider leurs camarades, faire partager leur connaissance « sur le mode de l’échange et de la convivialité ». Si l’opération séduction est ouverte à tous les jeunes sans restriction - il ne devrait pas y avoir de physionomistes à l’entrée -, la communication résolument tournée vers le monde étudiant n’est peut-être pas le meilleur moyen de drainer un public de la même tranche d’âge moins habitué à l’univers du musée.

De fait, ces soirées sûrement excellentes pour les jeunes qui y s’y rendent on imagine en petits groupes d’amis ne sont-elles pas de fait excluantes pour tous les autres moins culturellement privilégiés ? C’est toute la limite de l’exercice. D’autant qu’une récente étude du CREDOC a montré qu’effectivement si la pratique de nocturne jeunes comme il en existe aussi tous les vendredis au musée du Louvre - le concurrent d’en face - rencontre le succès auprès de ceux déjà familiers des musées [2], les plus faiblement diplômés, employés et ouvriers n’y participent quasiment pas [3]. Peut-être ne se sentent-ils pas suffisamment concernés et désirés.

A quand donc des initiatives dans les musées pour TOUS les jeunes ? Sinon, c’est over cool.

:: Bernard Hasquenoph |

:: Louvre pour tous | 3/12/2008 | 11:39 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

MUSÉE D’ORSAY
Soirée jeunes les 4 et 18 décembre 2008 de 18h30 à 21h30
Entrée gratuite sur présentation d’une carte d’étudiant ou d’une carte d’identité
1, rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris
Accès porte C
RER C Musée d’Orsay ou ligne 12 Solférino
Tél. 01 40 49 49 78
www.musee-orsay.fr

MUSÉE DE CLUNY
Soirée « Portes ouvertes » pour les étudiants et pour les jeunes
Jeudi 11 décembre 2008 de 17 h à 20 h 45
Entrée gratuite sur présentation d’un justificatif indiquant moins de 30 ans ou d’une carte d’étudiant
6, place Paul Painlevé, 75005 Paris
M° Cluny-La Sorbonne / Saint-Michel / Odéon
RER B ou C Saint-Michel
Tél. 01 53 73 78 16
www.musee-moyenage.fr



VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES

[1] Emission « Le Blog Politique » animée par François Bachy, LCI | 06.11.08

[2] L’autonomie des grands établissements vis-à-vis des autres musées nationaux gérés par la RMN amènent à des disparités absurdes dans la gestion des publics, et confuses pour les intéressés : en l’occurence pour le Louvre un jeune a moins de 26 ans, pour Orsay moins de 31 ans !

[3] « La visite gratuite en nocturne pour les 18-25 ans, expérimentée dans quatre musées parisiens en même temps que la gratuité totale pour d’autres, a amené une »forte hausse« de la fréquentation des jeunes mais a peu profité à ceux qui y vont rarement, selon une étude du Crédoc. » in « Musées : la nocturne gratuite, un »bon plan« mais pas pour tous les jeunes », AFP | 07.11.08



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]