LOUVRE POUR TOUS
Accueil > Ressources > Documents

La cour du château de Versailles avant 1789

Louvre pour tous | 26/08/2008 | 17:02 |


L’architecte Jacques François Blondel (1705-1774) décrivit, dans un de ses ouvrages, l’état de l’avant-cour entre la première et seconde grille, au château de Versailles, encombrée d’échoppes. Cette situation subsistera jusqu’à la Révolution. Nous publions ce document à l’occasion de notre article « Grille en stuc pour un Versailles en toc ».

JPG - 9.3 ko
Ouvrage de Blondel

"Ces revêtissements ne s’aperçoivent guere aujourd’hui, par la quantité d’échopes et autres petits bâtiments qu’on a laissé construire autour des murs. Insensiblement on se laisse gagner par l’importunité ou la commisération, en sorte que par succession de temps on oublie la bienséance. Le Spectateur se trouve choqué, principalement, l’Etranger, de voir à l’entrée de nos Maisons Royales, un ridicule amas d’échopes, de baraques, etc. qui en nuisant au coup d’oeil, altère la beauté des formes, et s’oppose à la convenance qu’on devrait observer essentiellement dans tout ce qui concerne les Palais des Grands, et qu’on ne néglige même que trop souvent dans les monuments élevés à la piété des fidèles.

Certainement c’est un grand obstacle pour l’aspect de l’entrée du Château de Versailles, d’une structure d’ailleurs assez irrégulière, que d’y remarquer tant d’objets vils et méprisables qui s’accordent si peu avec la majesté des lieux. Qu’on ne s’y trompe pas, les dehors d’un Palais de cette importance exigent de l’attention. Ordinairement l’impression qu’on se fait de l’entrée d’un Edifice, nous suit dans le dedans. De cette impression naît plus ou moins de satisfaction, et lorsque l’ame se trouve mieux disposée par des dehors heureusement conçus et dirigés par un oeil surveillant, l’esprit prend plus de part à l’examen des choses qu’il contemple, d’où il résulte toujours un bien réel par les connaissances que l’Amateur et l’Artiste veulent acquérir."

Jacques François Blondel
Architecture française - Livre VII - Chapitre II
Novembre 1755

:: Louvre pour tous | 26/08/2008 | 17:02 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE

EN COMPLÉMENT

Pour découvrir l’histoire de ces échoppes, lire le chapitre « Les boutiques du château de Versailles » in « Les inconnus de Versailles » par Jacques Levron, Ed. Perrin, 1968.


VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.


NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable



SOUTENEZ NOTRE DÉVELOPPEMENT LOUVRE POUR TOUS AGRÉÉ J'AIME L'INFO
EN LIEN

DANS LA MÊME RUBRIQUE

29.09.2008 | <h6>© Louvre pour tous</h6>Du mauvais goût à Versailles


26.08.2008 | <h6>Une du Figaro le 30.10.1934</h6>Versailles truqué, par Pierre de Nolhac



UNE CITATION, DES CITATIONS
« Pour les expositions à la gloire d’un parfum, d’un bijoutier ou d’un marchand de sacs, je suis désolé, il faudra aller voir ailleurs. » Alain Seban, président du Centre Pompidou, voeux au personnel | 21.01.14
d'autres citations [...]
piedlouvrepourtous
contact presse i credits i mentions legales
Copyright © Louvre pour tous 2008/2014 Tous droits réservés