LOUVRE POUR TOUS

Accueil > Musées > Domaine de Versailles > Versailles contemporain > Veilhan Versailles

Aimer Veilhan Versailles ou pas

Louvre pour tous | 14/09/2009 | 15:28 |


Quel que soit votre point de vue sur l’exposition d’art contemporain qui se tient actuellement au Château de Versailles, participez au débat. Nous publierons ici les points de vue les plus pertinents, avec lesquels, il va sans dire, nous ne sommes pas automatiquement d’accord

JPG - 35.2 ko
© Louvrepourtous

XV EN INTERPRÈTE
par Hélène Vans

Qu’est ce qu’un compositeur ? qu’est ce qu’un interprète ?
Un interprète pioche dans le dictionnaire des objets déjà trouvés, un compositeur crée.
Veilhan ne crée pas, Veilhan interprète.
Il fait campagne, en bon tacticien de l’évènement, il n’invente rien, le départ précipité du siècle existe, on est en pleine période monarchiste et pré révolutionnaire sur des financements de l’état, pas de têtes coupées, cela ferait tâche, la lune existe, les architectes existent, tout existe, il n’a rien inventé, il a juste scanné, photographié, fait poser, aligner dans la perspective. L’antifurtivité, l’ordre, la régulation. Pour preuve, le carrosse est arrêté dans sa course. Tout est axé. L’axe est l’apanage de l’antifurtivité. L’axe ne choisit qu’un seul point de vue. Et là Veilhan plante encore un axe horizontal, on connaissait l’axe vertical du requin Furtivo, planté dans la galerie Perrotin. Décidément, à trop aimer les axes, on fait machine arrière. C’est du “Veilhantement".

Il a surtout cherché à faire réaliser, et il a assuré la couverture média en bon publicitaire. Il a même payé des blogs pour faire lien avec l’histoire de l’art qu’il aimerait revendiquer, un packaging en sorte avec prescripteurs, beaucoup de futurisme, des références aux grands italiens. Et cela rame derrière, pas encore les superstructures avec 100 salariés sans copyright comme Koons ou d’autres qui vont faire les prochains RV de Versailles.
Veilhan pose des objets déjà trouvés. Alors après l’échelle est là ou pas ; L’objet est joué à l’avance, on les connaît tous.

Les architectes vont adorer, voilà un artiste qui leur permet de restituer un chien, une voiture, une femme, un livreur de pizza, un requin, un voilier. Voici un bon praticien. Archicad le fait. Mais lui il le fait aussi et il adore les pingouins et les livreurs de pizza.
Veilhan ne cherche pas, il photographie, tout ce qui rapporte, des animaux, des hommes et des femmes, des puissants ; il adore, comme Warhol, autant faire le portrait d’un homme ou d’une femme qui rapporte, à lui, à l’institution, au critique d’art, aux medias, au off qui vit sur la bête, passe commande, il photographie, il scanne, face profil, facettes, scanerisation, 3D, toute la technologie l’autorise, on numérise, on découpe, on soude, rien de très original, on passe commande à la technologie, comme on passait commande à Rodin, portrait es-tu là ? Portrait 3D es-tu là ? Oui très las, facetté, sans émotion, une image de synthèse, juste une image.

Un Warhol Photoshop, un Veilhan Facetté 3D. Un monde de l’image, le monde de la monarchie, à ceux qui nous gouvernent et nous manipulent. Cette fois sans les mains.

 :: Hélène VANS

Vous aussi participez au débat. Réagissez aux textes publiés et envoyez-nous les vôtres avec la signature que vous voulez voir apparaître à contact@louvrepourtous.fr

:: Louvre pour tous | 14/09/2009 | 15:28 |

© Louvre pour tous / Interdiction de reproduction sans l'autorisation de son auteur, à l'exception des textes officiels ou sauf mention expresse

RETOUR HAUT DE PAGE


VOS COMMENTAIRES


LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé dans le respect des lois et règlements en vigueur et du droit des personnes.



NOTES



RECHERCHER DANS TOUT LE SITE

Version imprimable de cet article Version imprimable

PAR LE FONDATEUR DE LOUVRE POUR TOUS


EN LIEN




UNE CITATION, DES CITATIONS
« En France, on travaille dans le service public, en Amérique, on travaille pour le public » Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, TÉLÉRAMA | 14.09.16
d'autres citations [...]